Magazine Cuisine

Portes Ouvertes à Madiran : Laffitte Teston (1)

Par Daniel Sériot

Après les vignobles Brumont, nous enchaînons par la dégustation des vins de cette propriété située à 300 mètres  environ du Château Bouscassé. Les vins depuis  4 à 5 millésimes ont gagné en précision, et les tannins des vins rouges sont plus sages, mais pour ma part, les vins les plus séduisants sont les Pacherenc autant Ericka (sec) que Rêve d’Automne (moelleux). 

Les Pacherencs de Vic Bilh

Cuvée Ericka 2006  (sec)

La robe laisse apparaître des teintes jaunes, avec des nuances « tilleul », le nez est frais et bien défini, avec en premier plan des notes florales ( fleurs de genets ), puis en arrière plan des notes de fruits exotiques et d’agrumes, et une pointe de vanille en retrait, la bouche est élégante, les fruits sont mûrs, ,le milieu de bouche est délicat, plein, assez longiligne, les saveurs sont rehaussées par une acidité vivifiante, mais « mûre » qui allonge la finale parfumée, d’une belle finesse, finement épicée, et tonique . Noté 15,5

Rêve d’Automne (Moelleux)

La robe est légèrement dorée, le nez assez discret, finit par s’ouvrir sur des arômes des fruits exotiques (ananas et mangue dominants) , des notes miellés, et d’agrumes ( oranges) ; l’ attaque est fraîche, le vin s’installe délicatement en bouche, avec une sensation onctueuse et assez grasse, plus en finesse qu’en puissance, les fruits sont gourmands et assez variés , et donnent à la finale, d’une bonne persistance, de l’intensité,et du goût ; l’acidité suffisante présente dès le milieu de bouche assure un très bel équilibre. Noté 15,5


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines