Magazine Cuisine

1er Salon de l'AVN- Par un beau Matin Calme....

Par Olif

Première rencontre matinale au Salon troyen de l'AVN et premier coup de coeur. Il s'agissait de commencer calmement le matin et je me suis offert un tour de piste verre vide pour prendre mes marques, repérer les lieux et faire une petite sélection des vignerons à visiter en priorité, devant le foisonnement de l'affiche.

Le tour de chauffe n'est même pas fini qu'un nom vous accroche, un regard, un sourire, celui de Véronique Souloy. Le Matin Calme ne m'était pas totalement inconnu depuis cet été et une virée roussillonnaise du côté de Bélesta. Une adresse griffonnée vite fait sur un bout de papier par le sommelier d'un excellent restaurant de Perpignan, La Galinette (qui eût largement mérité un billet, shame on me!), mais pas le temps d'y aller, comme d'habitude, jamais le temps de rien. On ne s'était jamais vu mais on se connaissait par oui-dire, réciproquement. Et on s'est fait la bise. C'était sympa. Vite rejoints par Anthony Guix, nous voilà partis pour un survol de ce fort joli domaine créé en 2006 et qui présente fièrement son premier millésime. 5 ha, majoritairement du carignan centenaire et du grenache noir, des petits rendements, une vinification naturelle par conviction, une recherche du fruit et de la fraîcheur, un credo qui rend d'emblée sympathique cette aventure. Surtout que les vins sont impeccables. 3 cuvées de blanc, mais une seule en dégustation, 3 de rouge. On commence par Green H (80% Grenache Blanc, 15% Muscat petits grains, 5% Maccabeu et Carignan blanc), d'une fraîcheur absolue, minéral et tendu, et on poursuit par les rouges: Mano a mano, Bonica Marieta et Sans temps. Variations autour du Carignan et du grenache, avec plus ou moins un chouia de syrah, en macération carbonique, ce qui apporte une pointe de tonicité et un fruité croquant. Les vignes centenaires de Sans temps  sont encore drues et alertes, larges d'épaules, un carignan dans la force de l'âge.

Un premier essai qui ne demande qu'à être transformé, calmement mais sûrement. Le matin, comme le soir. Un domaine que l'on a su également apprécier, du côté du Grand Lac, et que l'on peut trouver chez le Passeur de vins.

Olif


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olif 15671 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines