Magazine Cuisine

Le Vin Jaune tente une Percée à Genève

Par Olif

Que l'on se rassure! La vraie Percée du Vin Jaune, la seule, aura bien lieu en 2008 à Vincelles et Sainte Agnès, petits villages contigüs du Sud Revermont, situés à une encablure de Lons le Saunier. Lons, la "capitale" des vins du Jura, fière également d'être la patrie de Rouget de Lisle, le célèbre compositeur de la Juraseillaise, hymne régional malheureusement tombé dans l'oubli et récupéré du côté de la Canebière chez les buveurs de bière Pastis. Il serait grand temps d'exhumer ce monument à la gloire du plus beau produit local!

"Allons enfants de la parti-i-e,
Le jour de boire est arrivé.
Contre nous de la monoton-i-e
Le Vin Blanc Rouge Jaune est tiré.
Entendez-vous dans nos campagnes
Mugir ces vignerons du Jura
Ils viennent jusque dans nos bras
Ecouler le vin de leurs montagnes

Au Clavelin, Citoyens
Allez, Château Chalon!
Buvons, buvons,
Qu'un Savagnin pur
Abreuve nos amygdales... "

Euh!..., merdoum, j'ai perdu la rime...!

Vincelles et Sainte Agnès accueilleront donc la Percée du Vin Jaune 2008, les 2 et 3 février prochains. La nouvelle a fait l'effet d'un geyser sur le beau rivage du Grand lac, où elle a été annoncée en grandes pompes à la presse locale helvétique, sous le regard neutre d'un blogueur jurassique.

"La réaction du Grand lac à l'annonce officielle de la Percée du Vin Jaune (allégorie)". (crédit photo Olif)

Genève, 11 décembre 2007, Hôtel Beaurivage, Restaurant le Chat Botté. La cantine de Mr Slurp. Celle où il lui arrive parfois d'aller éplucher des patates par pénitence, pour expier son autodidactisme, et dans le but de véritablement apprendre les rudiments de la cuisine gastronomique afin de passer officiellement son CAP de marmiton. Un aréopage de vignerons jurassiens a bravé la tempête de neige pour plonger dans la plaine suisse, un petit clavelin sous le bras. Béatrice Macle, Philippe Tissot, Monique Dugois et Claude Buchot, le Président de la Percée 2008, sont venus tenter de convertir au Jaune les Confédérés Helvétiques. L'occasion accessoire de vérifier que la gastronomie genevoise s'accorde bien avec la couleur jaune et que les épluchures de Mr Slurp sont bien calibrées d'une manière générale.

Se succèderont dans l'assiette, après une épatante déclinaison de courge en amuse-bouche, un dos de bar de ligne de l'île d'yeu mi-cuit, un quasi de veau de Simmental guère plus cuit mais tip top, un vieux Gruyère suisse aux faux-airs de Comté et un croustillant de coing façon Strudel. Tandis que dans le verre, les crus du Jura se déclineront de la bulle au Paille, en passant par le blanc, le rouge et le jaune. Accords plutôt réussis, une manière de rappeler que les bords du Léman ne sont pas si éloignés que cela des contreforts du Jura.

Une Percée qui sera placée sous le signe du Bio, avec un parrain écolo, Jean-Marie Pelt, Président de l'Institut Européen d'Ecologie, et un Président, Claude Buchot, qui ne ménage pas ses efforts dans ce domaine. Espérons également qu'il fera bieau ce premier week-end de février. Toutes les infos pratiques sont disponibles sur le site officiel de la Percée du Vin Jaune.

Voilà, les Helvètes sont conquis et affrètent déjà des dizaines de bus, prêts à partir à la conquête des sommets du Jura voisin. Les Jurassiens français les y attendent de pied ferme!

Olif


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olif 15671 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines