Magazine Cuisine

Galette albertvilloise à l’anis

Par Hourgada

Cette photo m’a donné l’eau à la bouche. Il fallait que je tente cette galette des rois à l’anis qui change un peu de la frangipane!

Galette albertvilloise à l’anis

Mais malheureusement, ma quête de graines d’anis vert s’est transformée en (micro) cauchemar. Comme j’allais utiliser ces graines dans une recette de cuisine, j’ai fait tous les rayons d’épices des supermarchés du coin. Rien. En désespoir de cause, j’achète de la badiane en poudre. Pour le goût, ça pouvait le faire mais au niveau du rendu, j’étais beaucoup plus dubitative…

Le lendemain, toujours en quête de graines d’anis, je décortique les sites internet vendant des épices en tout genre. Je trouve bien sûr des graines d’anis mais évidemment, les frais de ports coûtaient 3 fois plus cher que le produit.

Une amie me propose alors d’aller voir en France (Auchan). Et comme Auchan vend en ligne, je tente le coup pour ne pas la faire y aller pour rien. Et que vois-je: ils ne vendent pas de graines d’anis au rayon « épices » mais plutôt au rayon jardinerie (des semences, quoi!). Et c’est là que j’ai eu le déclic: je cherchais peut-être au mauvais endroit. Tilt!

Et pourquoi pas une herboristerie?

Non, jusqu’à cet instant, je n’avais pas pensé un quart de seconde aux herboristeries. Mon cerveau était vraiment coincé à la case « épices »…

Depuis hier soir, suite à mon passage à l’herboristerie du coin, je suis donc la fière propriétaire de 100 grammes de graines d’anis vert!

Galette à l’anis (recette issue du site Marmiton)

  • 500 g de farine de type 45
  • 40 g de sucre semoule
  • 4 œufs (calibre 70)
  • 10 g de sel
  • 20 g de levure de boulanger
  • 200 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de graines d’anis
  • 3 fleurs de safran
  • un œuf et du sucre cristallisé pour le décor

Préparation :

Mettre la levure dans un bol avec 2 cuillères à soupe de farine et un demi verre d’eau. Travailler pour obtenir une pâte souple. Travailler 5 minutes, couvrir puis laisser doubler de volume.

Mettre la farine en fontaine, creuser un puits et mettre le sucre, le sel, le safran, les graines d’anis et les œufs.

Travailler 5 minutes, puis incorporer le levain. Travailler 5 minutes encore, puis incorporer le beurre et travailler la pâte afin d’obtenir un mélange souple.

Réserver dans un grand saladier couvrir et laisser à température ambiante (18 à 21°C) pendant 2 heures.

Au bout de ce délai, la pâte a levé. La verser sur un plan de travail fariné, bien l’aplatir et réunir la coins en réalisant une boule grossière.

Remettre dans le saladier et réserver dans le bas du frigo jusqu’au lendemain. Le délai de repos est de 10 à 12h environ.

Le lendemain, mettre la pâte sur un plan de travail, la diviser et la rouler en 2 boules bien serrées.

L’étaler progressivement et lui donner une forme ronde. Déposer chaque rond de pâte sur une plaque et piquer la surface avec une fourchette.

Laisser lever : la galette doit tripler de volume en hauteur.

Battre un œuf en omelette et badigeonner avec attention afin de ne pas faire retomber la pâte levée, saupoudrer avec 2 cuillères de sucre cristallisé, puis enfourner à four doux (200°C) pendant 15 à 20 minutes (cela dépend de votre four).

A déguster tiède.

Verdict: très bonne brioche. Pas assez filante pour cet essai (je n’ai pas de robot pour pétrir la pâte à ma place…) et un peu trop cuite (mais c’est de ma faute: c’était plutôt 15 minutes que 20!).

Je garde l’idée des graines d’anis vert pour aromatiser un gâteau au yaourt, par exemple!



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hourgada 62 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines