Magazine Cuisine

Inauguration de Terres Millésimées, Cave de S Derenoncourt à Saint Emilion

Par Daniel Sériot

20090419032nefAprès un buffet que nous avons appréhendé de façon fort raisonnable, nous avons mangé, avec des amis, des grillades de viandes ( bœuf, agneau, et porc) que nous avons accompagnées de quelques vins que nous apprécions. Nous avons dégusté, notamment, le Domaine de l’A 2007 que nous avions mal goûté( amers rédhibitoires en finale) en Vendée. Le vin s’est présenté tout à fait conforme à nos dégustations habituelles, sans aucun défaut, et très plaisant.

Liban : Marsyas : blanc 2009

Calcaire___ast_ries

La robe est dorée, brillante. Le nez est élégant et expressif, avec des    arômes floraux,de poires épicées, de miel, et des notes de fruits exotiques. La bouche est veloutée, bien tenue par des fruits mûrs d’une très bonne intensité, presque grasse dans un centre assez sphérique, avec une acidité sous-jacente qui donne un très bon équilibre, et une bonne fraîcheur au vin dans une finale persistante soulignée par des fruits gourmands et des épices douces. Noté 16+

Côtes de Castillon : Domaine de l’A 2007

La robe est soutenue, de couleur sanguine, le nez est avenant et frais avec des parfums de cerises, de mûres, des notes d’épices douces, et d’élevage peu marqué. La bouche est bien construite, dans le contexte du millésime, avec des tannins fins et mûrs, enrobés par une chair bien formée, des fruits d’une bonne pureté, et expressifs. La finale, d’une bonne allonge, est fraîche, avec des fruits juteux, des notes épicées et salines. Noté 16

Saint Joseph : Gérin 2008

La robe est moyennement soutenue de couleur rubis, le nez évoque avec netteté et une bonne intensité, le cassis écrasé, la cerises, les fleurs( dont la violette), avec des notes de poivre.L’attaque est souple, la bouche est svelte, en demi-corps, les fruits sont frais, la finale de longueur normale est aérienne, fraîche , fruitée et légèrement poivrée. Noté 14,5

Côtes de Castillon : La Croix Lartigue 2008

lacroixlartigue_grande

La robe, avec des reflets de couleur violine, est profonde, l’olfaction est nette et avenante, avec des arômes de fruits noirs(cerises et mûres), et des notes d’épices et de réglisse, la bouche est droite, avec des tannins au cœur ferme, très bien enrobés par une chair serrée, le milieu de bouche est énergique, tout en conservant un contour de grain tannique élégant. La finale d’une très bonne persistance est fraiche, avec des fruits juteux, des notes épicées et calcaires. Noté 15,5 et plus dans 3 à 4 ans.

Fronsac La Rousselle 2004

La robe, de couleur rubis à grenat est soutenue, le nez est intense et séduisant avec des parfums de truffes noires, de cerises, de fines épices, et des notes florales. La bouche est élégante, dans une construction longiligne, avec un corps svelte, fin, bien mis en valeur par des fruits charnus et très expressifs. La finale est étirée, aérienne dans son dessin, complexe dans son expression aromatique ( fruits, épices, et truffes noires), avec des notes salines. Noté 15,5+


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines