Magazine Culture

Vacances gastronomiques : le Bistro B

Publié le 08 août 2011 par Epicure

Vacances gastronomiques : le Bistro B
Crisse d’argent oblige, nous avons pris la décision de ne pas voyager à l’étranger pour nos vacances de 2011 et plutôt opté pour de petites saucettes chez les parents respectifs au Bic et à Saint-Félicien en plus d’une visite à Montréal.

Restait maintenant à rendre ces saucettes différentes des visites habituelles. Tiens, pourquoi ne pas faire des vacances un trip gastronomique? Pourquoi ne pas en profiter pour visiter les restos qui font partie de notre liste des faudrait-ben-aller-là-un-m’ment-d’né?

On a débuté les hostilités tout juste avant de quitter Québec puisqu’on venait d’apprendre l’ouverture récente du nouveau projet de l’ancien chef du Panache, François Blais.

Le Bistro B est glorieusement situé à l’angle des rue Aberdeen et Cartier, là où le Momento a siégé pendant plusieurs années. Le concept du resto est tout à fait dans mes cordes : le menu est constitué au gré des inspirations journalières du chef. Les invités ont ainsi le choix entre 3 entrées, 3 plats principaux et 3 desserts. That’s it!

Vacances gastronomiques : le Bistro B
Malheureusement, je ne peux pas dire que la bouffe fut à la hauteur des attentes. Ce soir-là j’avais opté pour une entrée de carpaccio de boeuf avec le risotto aux fruits de mer en guise de plat principal. Le carpaccio était garni de moutarde de meaux à un point tel que j’ai été incapable de saisir le goût du boeuf et des autres ingrédients. Le risotto n’était pas mauvais mais il n’avait rien de spécial non plus. La présentation était très élémentaire : une splouche de risotto au milieu de l’assiette, sans décoration (hormis un filet de sauce rouge pas rapport en périphérie) ou accompagnement. La texture était aussi un peu trop liquide à mon goût. La cuisson et le goût des fruits de mer étaient par contre irréprochables.

Bref on ne peut parler d’une soirée désagréable, mais pour le prix payé je ne peux pas dire que cette première expérience fut un succès.

Malgré cela, il y a trop de potentiel dans ce restaurant pour lancer la serviette. Il est fort bien situé et joliment décoré, l’ambiance est sympathique et le chef jouit d’une solide réputation. J’attends que le Bistro B atteigne sa vitesse de croisière et j’y retourne, c’est sûr.

Par ailleurs, gardez l’antenne pour nos aventures gastronomiques bicoises et félinoises…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Epicure 750 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte