Magazine Conso

L’ apéro sans les kilos…

Par Vincentguillet

L’ apéro sans les kilos…Origines, vocations et  évolutions de l’apéritif:

L’apéritif, dans sa vocation littérale  de « mise en appétit », est une tradition qui remonte au Moyen-Âge où l’ on buvait du vin additionné de plantes aromatiques ou d’épices. Aujourd’hui, 90% des français le prennent  au moins une fois par semaine, et souvent à domicile (selon une enquête Sofres  de janvier 2005 menée en amont de l’étude du sociologue Jean-Pierre Poulain).

Quatre grandes formes d’apéritif sont ainsi répertoriées par l’étude: l’apéritif spontané, les invitations portant uniquement sur l’apéritif, l’apéritif dans le cadre d’une invitation à déjeuner ou dîner et l’apéritif dînatoire.

En famille ou entre amis, à l’extérieur ou à la maison, l’apéritif est avant tout un rite qui permet de tisser un lien social, un moment de convivialité, de partage et de détente.

Si les repas principaux se prennent de plus en plus hors domicile, l’apéritif a lui tendance à se privatiser depuis la fin de la seconde guerre mondiale, se déroulant de plus en plus au sein de l’espace domestique.

Le rituel de l’ apéritif, depuis toujours étroitement lié à la consommation d’alcool, a vu les pratiques se diversifier en matière de boissons (champagne, cocktails, rafraîchissements sans alcool) et l’alimentation y prendre une place plus importante avec les modes du dipping (aliments à tremper dans des sauces), des verrines et cuillères, des muffins et cakes salés, etc…Cette « culinarisation » de l’apéritif parait paradoxale à l’heure où les habitudes alimentaires des Français vont vers une simplification des repas, mais 62% des français font du coup l’impasse sur l’entrée du dîner.

Les préoccupations diététiques actuelles ne sont pas écartées pour autant lors de l’élaboration de ce « repas ». « Les légumes par exemple, permettent de déculpabiliser les femmes lorsqu’elles prennent l’apéritif  » dit le sociologue Jean-Pierre Corbeau, les  mini crudités à tremper dans des sauces légères sont donc devenues aussi courantes que les biscuits apéritifs.

Quelles boissons choisir pour trinquer sans (trop) culpabiliser (rappelons que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et qu’il doit être consommé )?

Privilégier les jus de légumes (par exemple le jus de tomates), les sodas light, un verre de vin ou de champagne (mais pas de kir à la crème de fruits et en évitant les vins doux), un verre de jus de fruits frais ou 100% pur jus. Le gaspacho n’est pas à proscrire car il est riche en légumes et rassasiant de par sa texture épaisse, mais se rapproche plus d’un aliment à par entière que d’une boisson, d’autant qu’il contient de l’huile d’olive.

Eviter les alcools forts type whisky, rhum, vodka, tequila, gin, cachaca (rappelons qu’ 1 g  d’alcool = 7 kcal, soit presque le double d’1 g de protéines ou de glucides (4 kcal) ou presque autant qu’1 g de lipides (9 kcal)…), les vins cuits type porto, sherry qui sont très sucrés, les cocktails qui cumulent souvent alcool + soda ou alcool + sucre, les sodas classiques.

S’il doit être vu avant tout comme un moment de détente conviviale, même dans le cadre d’une démarche de perte de poids ou de stabilisation (il serait dommage de se gâcher la soirée à la passer à compter les calories…), le principal risque de l’apéritif n’en reste pas moins de s’ouvrir grandement l’appétit avec moult aliments salés (biscuits apéro, fromages, charcuteries…), d’ingurgiter sans s’en rendre compte une quantité non négligeable de nourriture sans tenir compte de ses signaux de faim et de satiété tout occupé que l’on est à discuter, et de diner comme d’habitude derrière.

Quelques astuces pour limiter les « dégâts »:

Ne pas s’affamer toute la journée en prévision du dit apéritif mais au contraire prévoir une collation dans l’après-midi afin de ne pas arriver avec une énorme fringale (mais oublier le truc de grand-mère qui consiste à ingurgiter une cuillère à soupe d’huile d’olive pour tapisser le tube digestif avant de boire de l’alcool…)

Se désigner comme conducteur au retour peut justifier aisément le refus de toute boisson alcoolisée!

Ne jamais vider complétement son verre au risque d’être resservi trop vite!

Se proposer d’apporter quelque chose à boire ou à manger, pour être sûr d’y trouver son compte.

Privilégier les invitations « apéro dinatoire » afin ne ne pas en « rajouter une couche » avec le dîner ensuite.

Faire « léger » au repas suivant (par exemple le lendemain midi) avec un menu type viande/poisson maigre + légumes/crudités + 1 càs d’huile + laitage maigre.

Quelques suggestions de grignotages légers et faciles à préparer pour l’apéro:

Roulés de jambon ou de saumon fumé :

L’ apéro sans les kilos…
Tartiner délicatement de fromage frais allégé ail & fines herbes type Tartare Ligne & Plaisir des tranches de jambon découenné-dégraissé, de blanc de dinde ou de poulet ou encore de saumon fumé.

Les enrouler sur elles-mêmes de manière bien serrée dans le sens de la longueur avec l’aide d’un film plastique alimentaire, mettre quelques heures au frais avant de couper en tronçons.

Tomates cerises farcies aux œufs de caille:

L’ apéro sans les kilos…

Faire cuire les œufs de caille 4 minutes dans l’eau bouillante salée . Les mettre ensuite à refroidir dans un saladier rempli d’eau froide.

Une fois refroidis les écaler puis les couper en deux dans la largeur.

Couper en deux les tomates cerises, les évider et mettre dans chaque demi tomate un demi œuf de caille et faire tenir dans une rondelle de concombre évidée en son centre à l’aide d’un étrognoneur à pommes.

« Beignets » de maïs au crabe et dip d’avocat :

L’ apéro sans les kilos…
Egouter une boîte de 285g (poids net égoutté) de maïs (le choisir sans sucres ajoutés, par exemple Bonduelle) et une boîte de miettes de crabe (121 g poids net égoutté). Mélanger dans un grand saladier.

Ajouter une 1/2 tasse de farine avec levure incorporée tamisée (1/2 tasse = 125 mL ou 50 g de farine).

Bien mélanger et faire une fontaine au centre du mélange. Y mettre 2 œufs légèrement battus, de la ciboulette, saler, poivrer et bien incorporer à la préparation.

Faire chauffer 1 cuillère à café d’huile dans une poêle anti-adhésive à feu moyen et y faire cuire des petites portions prélevées à l’aide de 2 cuillères à soupe, retourner au bout d’environ 3 minutes. A déguster tiède trempés dans le dip d’avocat.

Pour le dip d’avocat: Prélever la chair de 2 avocats mûrs et mixer avec le jus d’un demi citron, du sel et du poivre, comme pour un guacamole.

« Morethon » :

L’ apéro sans les kilos…

Mélanger 1 boîte de thon au naturel égoutté (140 g poids net égoutté) avec un paquet (150 g) de fromage frais allégé type Saint Môret Ligne & Plaisir, ajouter de la ciboulette, des oignons nouveaux émincés, le jus d’un demi citron, du poivre .

A utiliser comme dip avec des feuilles d’endives.

Champignons de Paris farcis :

L’ apéro sans les kilos…

Choisir des champignons de Paris de taille moyenne. Laver les champignons, en ôter les pieds et évider.

Les farcir avec du Boursin cuisine light ail & fines herbes. Cuire au four 15-20 min à 180° C (thermostat 6)

Serpentins de courgettes grillées aux crevettes:

L’ apéro sans les kilos…
Choisir des petites courgettes.

Laver les courgettes et en ôter les extrémités. Avec un économe, les couper en fines tranches dans le sens de la longueur (ne pas garder les tranches « extérieures »).

Faire chauffer une cuillère à café d’huile d’olive dans une poêle anti-adhésive et y faire revenir à feu moyen les courgettes quelques minutes, en surveillant et en retournant régulièrement.Réserver.

Rincer puis éplucher les crevettes bouquets fraîches ou décongelées, les faire revenir dans la même poêle en rajoutant au préalable une cuillère à café d’huile d’olive. Ajouter de l’ail et du persil. Réserver.

Assembler les courgettes et les crevettes une fois tiédis: enrouler une tranche de courgette autour d’une crevette et faire tenir en transperçant avec un cure dent.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincentguillet 695 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte