Magazine Cuisine

Des Bordeaux 2001 chez les DAB's

Par Daniel Sériot

Les deux vins, de cette rubrique, ont été dégustés successivement, dans cet ordre, c’est vraiment là que l’on perçoit les différences de style, impulsées par les propriétés. D’un modernisme total, mais qualitatif, à un classicisme éclairé.A mon avis, et nous avons pu le vérifier lors du débriefing, il y a dans le premier vin tout ce qu’il faut pour le placer en Rive Droite, c’est ce qu’on fait un certain nombre de dégustateurs présents à cette soirée !!! Ce n’est, ni étonnant, ni injurieux !!!

Haut Médoc La Tour Carnet 2001

La robe est très foncée, avec un fin liseré sanguin au bord du disque, le nez est intense et net, avec en premier plan des arômes empyreumatiques et de chêne grillé appuyés qui couvrent les fruits noirs à maturité ( cassis et myrtilles ), et de boite à épices, la bouche est large , grasse, avec une matière assez épaisse, massive, les tannins sont bien enrobés dans un milieu de bouche avec des fruits mûrs, aux saveurs puissantes, associés à des arômes d’élevage, une acidité sous-jacente de bon aloi donne de l’élan à une finale persistante, d’une bonne fraîcheur, soulignée par des fruits charnus et très parfumés, hélas tout ceci est gâché par un boisé envahissant. La note aurait été excellente sans ces excès d’élevage à tous les stades de la dégustation. Noté 15,5

Saint Julien  Gruaud Larose  2001

La robe est assez profonde, avec des reflets rubis à pourpre, le nez est expressif et assez complexe avec des parfums de cassis, de prunes, d’épices et de pommes de pin. Dès l’entrée en bouche, le vin laisse apparaître une structure tannique de qualité, avec un grain élégant, les fruits sont frais et mûrs. Les tannins sont un peu plus fermes dans un milieu de bouche d’une bonne ampleur ; la finale d’une bonne longueur est fraîche, assez savoureuse, mais légèrement astringente, en ultime sensation. Noté 16-

DSCF8314


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Bordeaux 2004 chez IVV (4)

    Nous avons eu la chance de n’avoir, dans cette dégustation, qu’une seule bouteille défectueuse, elle se trouve dans cette série de commentaires, et je le... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux 2004 chez IVV (5)

    La dégustation continue, avec une série de très bon niveau. Mon emploi du temps ne m’avait pas permis d’aller goûter les Pessac Léognan 2004, en « primeurs »,... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux 2004 chez IVV (5)

    Une certaine forme d’alternance entre les vins de la Rive Droite et ceux de la Rive Gauche, qui est l’occasion pour les participants au concours de la RVF... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux 2004 chez IVV (8)

    Les deux vins commentés maintenant sont issus de la Rive Droite, les maturités sont un peu plus avancées, les structures tanniques plus veloutées, et... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux 2004 chez IVV (fin)

    Nous terminons cette série ,d’un très bon niveau, par un vin de la Rive Gauche, dont la qualité est désormais constante, ce qui laisse rêveur sur le potentiel... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux Blanc Sec 2006

    Avec Loïck, et en compagnie des charmantes Laëtitia et Sylvia, nous avons dégusté le tout nouveau Château Noguès blanc 2006. Mes clients savent à quel point je... Lire la suite

    Par  Laurent Baraou
    CUISINE, LE VIN
  • Des vins du Rhône Nord 2001 chez les DAB's

    Prévue depuis notre réunion de clôture, fin Juin dernier, cette dégustation qui, à l’origine n’avait pas ciblé de millésime s’est orientée vers le millésime... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines