Magazine Cuisine

Naritake-restaurant de ramen à Paris

Par Cuisinejaponaise
Un vrai petit restaurant de "ramen", les célèbres soupes de nouilles japonaises, a ouvert ses portes à Paris dans le quartier du métro Pyramides/Opéra. Ce quartier compte déjà de nombreux restaurants tenus par des japonais, mais croyez-moi celui là se démarque des autres...!Dans le petit milieu des japonais à Paris, on se passe cette nouvelle adresse. "Naritake" est un « ramen-ya » (petit restaurant bon marché servant des ramen) qui existe depuis longtemps au Japon. C'est le premier vrai "ramen-ya" venu directement du Japon qui s'implante à Paris.Naritake-restaurant de ramen à Paris
Son originalité se trouve dans le bouillon. Il est très onctueux car il contient beaucoup de graisse de porc, ce qui rend son bouillon complètement opaque. Les nouilles sont épaisses et fidèles à celles que l'on consomme au Japon. Pour résumer, le bouillon comme les nouilles sont si bien préparés  que j'ai eu le sentiment d'être dans un vrai bon ramen-ya à Tokyo....
Naritake-restaurant de ramen à Paris
A midi, il y a déjà du monde à l'ouverture, mais cela vaut la peine d'attendre son tour si vous êtes fan de ramen.
Naritake31, rue des Petits-Champs, 75001-Paris
12h-15h / 19h-22h, fermé le dimancheSi vous avez aimé, abonnez-vous en cliquant ici!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Amimusee
posté le 29 juillet à 09:48
Signaler un abus

J'y suis allé deux fois : j'étais seul la première fois et j'ai fait demi-tour en regardant la vitrine de la lamenia ouverte depuis tout juste un mois et en contemplant l'intérieur de la salle, car il y avait des vieux morceaux de graillon oubliés sur le sol entre la vitre et le plan de travail des cuistots, et le sol était couvert de sciure (!) pour ne pas (trop) glisser sur le gras du bouillon de porc qui poissait le sol au fil des services... Pouah !!! :-( La deuxième fois, j'y suis retourné accompagné de deux amies japonaises qui voulaient absolument tester ce nouveau resto qui faisait beaucoup de publicité dans la presse franco-nippone (les japonaises sont très sensibles aux "conseils" des mass-médias). Verdict : L'endroit était certes plus propre qu'à son ouverture (un contrôle des services vétérinaires ?...), les bouillons (soja et miso) BEAUCOUP TROP salé et glutamaté (les restos japonais usent et abusent très largement du glutamate, on est donc bien raccord avec le Japon sur ce point !...), les gyozas (raviolis nippons) sont de facture industrielle (j'ai vu le cuistot les sortir de l'armoire-congélo par poignées au fil des commandes), je préfère de loin ceux préparés par mon amie ;-P Je vous passe les effluves graisseuses qui imprègnent vos vêtements comme si vous aviez sué comme un...porc (mais c'est la spécialité de la maison, vous êtes prévenus d'avance). En fait, le seul attrait de cette cantoche à bobos (qu'ils soient français ou japonais), c'est le bouillon exagérément gras, salé et lourd à digérer :-(( Commentaire rédigé depuis Tokyo d'où je me gave de lamens et de gyozas maison autrement plus équilibrés, savoureux et...E-CO-NO-MI-QUES ;-D

A propos de l’auteur


Cuisinejaponaise 447 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte