Magazine Cuisine

Sauté d'Okara - Unohana 炒り卯の花

Par Cuisinejaponaise
Autrefois, l'Okara, le résidu issu de la fabrication de tofu, était un aliment réservé aux personnes très modestes au Japon, comme l'était l'Umeboshi, la prune japonaise acide et salée. Les fabricants de tofu ne vendaient pas l'Okara, mais le "cédait" aux personnes dans le besoin pour une très modique somme. A l'époque, ce n'était pas une fierté d'en manger ...
Aujourd'hui, les choses ont bien changé et ce résidu est devenu un mets presque chic, couru par les connaisseurs culinaires. L'Umeboshi a connu le même destin, son prix ne cessant d'augmenter. Heureusement, l'Okara reste si peu cher qu'on devrait en manger davantage.
Ce plat présente une certaine douceur en bouche, et vous permettra de découvrir le résidu de tofu, encore peu connu en France, mais qui se trouve facilement en épicerie japonaise à Paris.
Notons qu'on peut trouver ce type de plat dans les "Izakaya", sorte de bar à tapas japonais (voir article sur un Izakaya à Paris ici). En accompagnement d'un verre de vin blanc ou d'un alcool asiatique (saké, shochu), l'Unohana pourra être présenté dans un petit récipient individuel que l'on mangera à l'aide de baguettes pour l'apéritif.
Sauté d'Okara - Unohana 炒り卯の花
Ingrédients
* 300g d'Okara * 200g de calamar ou encornet * 200g de vermicelles de konnyaku * 1 carotte * 1 poireau * 3 shiitakes séchés prêts à cuire 
* Préparation pour le fond de sauce: 6 cuillères à soupe de mirin, 1 cuillère à soupe de saké, 4 cuillères à soupe de sucre, 7 cuillères à soupe de sauce de soja * 3 cuillères à soupe d'huile de colza Sauté d'Okara - Unohana 炒り卯の花 Préparation
1) Laver le calamar et le couper en petits morceaux
2) Chauffer le fond de sauce dans une casserole avec le calamar, porter à ébullition et laisser cuire pendant 5 minutes, puis mettre de côté
3) Couper la carotte et le poireau en petits morceaux
4) Chauffer l'huile dans une grande poêle et y ajouter la carotte, le poireau et le shiitake 5) Faire revenir les légumes pendant quelques minutes et y ajouter l’okara Sauté d'Okara - Unohana 炒り卯の花
6) Continuer la cuisson jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien mélangés 7) Verser le fond de sauce au calamar dans la poêle
8) Continuer la cuisson à petit feu en remuant à l'aide d'une spatule en bois, jusqu'à ce que le liquide versé soit bien absorbéSi vous avez aimé, abonnez-vous en cliquant ici!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cuisinejaponaise 447 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte