Magazine Cuisine

Repas avec Christian , le 31 mars 2012

Par Daniel Sériot

Notre ami Christian nous honore de sa visite fin mars et l'occasion est saisie de me mettre au fourneau, notamment pour tester de nouveaux plats.

En mise en bouche, une crème épicée, tomate et crabe

Bar à l'unilatéral, meli mélo de courgette, poire et échalote confite, sur un jus de veau

langoustine à la béarnaise chocolatée, radis noir fondu, parfumé à la citronnelle

Filet d'agneau en croûte d'herbe et crème à l'ail

Forêt noire

Mise en bouche pour repas avec Christ

Bar à l'unilatéral, écalote confite et poires

divers pour le moi d'avril 009

Langoustine à la céarnaise chocolatée

Filet d'agneau en croute d'herbes et crème d'ail


Chablis Thomas Pico : Montmains 2009

Contre étiquette du chablis de Pico
Pattes Loup de Pico

La robe offre une teinte jaune or. Le nez, net et intense, évoque le citron (zest et peau), les fleurs blanches, le miel, avec des notes fumées et de fruits jaunes. La bouche, veloutée en attaque, devient plus grasse et plus sphérique dans un centre fruité tenu par une fine acidité sous-jacente. La finale est persistante, soutenue, pure, moelleuse, bien équilibrée, avec des saveurs de citron et de réglisse, et des notes crayeuses et salines. Noté 16,5, note plaisir 17

Pauillac : Pontet Canet 2000

Pontet Canet 2000

Le vin a été mis en carafe, huit heures avant la dégustation

La robe est profonde, avec des reflets de couleur violine à sanguine. L’olfaction est pure et expressive, avec des arômes de cassis écrasé, de myrtille, de tabac brun, de résine, d’épices douces. La bouche offre des tannins fins, élégants et bien enrobés, le vin prend de la puissance, du corps et de la densité dans un milieu de bouche rehaussé de fruits mûrs et avenants. La finale est longue, conservant une texture fine, fraîche, pleine, savoureuse (fruits purs, épices, réglisse) avec des notes de très légers cacao et café d’un élevage de qualité, pas encore totalement fondu.Noté 17,5, note plaisir 17

Royal O Porto 1985

Royal O Porto

La robe de couleur acajou, avec des reflets de couleur rubis, est soutenue. Le nez , complexe et intense, évoque, les figues, le cacao, les dattes, les cerises, les pruneaux, avec des notes de léger caramel et de raisins de Corinthe. La bouche est onctueuse, puissante, charnue, presque grasse, avec des tannins polis, à l’aromatique séduisante. La finale est très persistante, bien équilibrée, d’une bonne plénitude, complexe dans son expression aromatique (saveurs décelées à l’olfaction). Noté 17, note plaisir 17,5


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines