Magazine Cuisine

Un chateauneuf viril, mais équilibré !

Par Bobosse92
En ce 8 mai, point de défilé, j'ai toujours préféré les majorettes aux militaires ! Va savoir pourquoi ? Un chateauneuf viril, mais équilibré ! Bref, pour accompagner une belle hampe de boeuf et un gratin d'aubergines, j'ai tenté un pari fou, "sacrifier" un Châteauneuf du Pape, Clos du caillou, cuvée Quartz 2007 (85 % de grenache et 15 % de syrah) : une robe sombre, rouge vif ayant déjà quelques signes évolutifs (léger disque). Au nez, ça sent incontestablement le sud, fruits très murs, garrigue (romarin, thym), épices douces et cannelle. Le côté minéral est furieusement présent, déjà salivant. La bouche est particulièrement charpentée, bâtie sur de solides tannins, crémeux et bien civilisés. La fraîcheur minérale vient parfaitement équilibrer la teneur en alcool (de 14,5 %), à peine perceptible. Le fruit est présent, plutôt noir (mûre), enrobé par une touche épicée de bon aloi. La finale est tranchante, droite, tendue et minérale (je me répète). On a vraiment la sensation de sucer le quartz. C'est vraiment aux antipodes du pinot fin mais que c'est bien fait. J'ai vraiment beaucoup aimé. Bruno

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines