Magazine Cuisine

Bordeaux 2009 ) l'UGC - Pomerol (1)

Par Daniel Sériot

Bordeaux 2009 à l’UGC

Samedi 12 mai, l’Union des Grands Crus proposait une dégustation des vins de Bordeaux du millésime 2009 en bouteilles, intitulée Le Week-end des Grands Crus. Chaque château participant proposait son cru dans le millésime 2009, et un autre vin d’un millésime différent. Je me suis contenté de goûter uniquement le millésime 2009. Les vins ont, hélas été servis trop chauds, ce qui a rendu la dégustation difficile dans ce millésime solaire, si richement doté en alcool, surtout en rive droite, ce qui a nécessité un effort intellectuel pour pouvoir imaginer ce que seraient les vins servis aux alentours de 16 à 17°, comme il sera nécessaire de le faire pour les apprécier à leur juste valeur.

WGA 041

Pomerol

Le robes sont très soutenues à profondes, avec des liserés de couleur sanguine à pourpre

Clinet

Le nez évoque, avec une bonne intensité, les cerises noires très mûres et légèrement kirschées, la boite à épices, le zan, avec des notes de mûres et de pruneaux. La bouche est puissante, avec des tannins fins et racés tramés serrés enrobés par une chair fondante, le centre est sphérique, et dense, rehaussé de fruits noirs très murs. La finale à l’acidité gustative basse, est longue, très pulpeuse, pleine, avec des saveurs de soupe de fruits, d’épices douces, et de réglisse. Noté 18,5


Gazin

L’olfaction est nette et assez expressive, avec des arômes de prunes, de cerises, de léger cacao et d’épices douces. L’attaque est veloutée, les tannins sont mûrs et serrés habillés par une chair bien formée, la construction est longiforme, avec un milieu de bouche, plein, et des tannins un peu plus fermes, qui charpentent le vin, avec une bonne énergie. La finale est persistante, d’un bon équilibre, allongée, veloutée, fruitée, et épicées. Noté 17,5


La Conseillante

Le nez élégant et d’une bonne intensité évoque la violette, les cerises, la mûre sauvage, de fines épices, avec des notes réglissées. L’attaque est fondante, avec de beaux tannins mûrs, au grain d’une grande finesse, le centre est dense, plein, avec une chair serrée et des fruits murs intenses. La finale est longue, allongée très soutenue, pulpeuse, bien équilibrée, avec des fruits gourmands, et des notes épicées et réglissées. Noté 18


La Croix de Gay

L’olfaction est assez expressive, avec des arômes de fruits variés, d’épices douces, et des notes grillés et de café. La bouche est veloutée, avec des tannins mûrs et enrobés, le centre, avec des tannins un peu plus fermes est bien construit, avec une chair veloutée. La finale est persistante, d’une bon équilibre, fruitée, épicées et réglissée. Noté 16


Petit-Village

Le nez, séduisant et expressif, évoque les fruits bien mûrs (dont une cerise burlat pure)et la boite à épices agrémentés de notes réglissées. La bouche est fondante, charnue, avec des tannins fins, au grain bien enrobé, qui se trament, finement texturé, dans un centre sphérique, rehaussé de fruits gourmands. La finale est très persistante, pleine, pulpeuse, savoureuse (fruits, épices douces et zan). Noté 17

WGA 051


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines