Magazine Culture

Deux zèbres sur la 30e Rue – Marc Michel-Amaldry

Par Theoma

 

deux-zebres-30e-rue.jpg

 

« Sans magie, la vie n'est rien. Sans utopie, le cynisme gagne. »

 

Alors que ses deux zèbres sont morts de faim, le directeur d'un zoo de Gaza décide de peindre des rayures sur deux ânes.

 

Tel est le postulat de départ du premier roman de Marc Michel-Amaldry. L'idée qu'un tel homme, peignant avec soin des rayures noires et blanches sur deux ânes pour continuer à faire rêver les enfants, pour faire acte de résistance auprès des grands puissent exister, m'éclate grave.

 

A un tel point que je vais garder ce souvenir, le chérir, y penser le plus souvent possible pour me faire du bien. Rien que pour cela, je ne regrette pas ma lecture. Même si je suis restée passablement insensible au reste de l'histoire, trop décousue et naïve à mon goût.

 

Au lieu de décrire plusieurs personnages en surface, j'aurais préféré que l'auteur aborde avec plus de profondeur ce directeur de zoo atypique. Le tout manque un peu de souffle et c'est dommage car le potentiel ainsi que la force du sujet sont bel et bien présents.

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Theoma 1522 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines