Magazine Cuisine

Une délicieuse garçonnière, où il fait bon vivre les vins- Les Choisilles et le Riesling Schlossberg...

Par Daniel Sériot

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)

Les vins sont dégustés à l’aveugle, et mis en carafe juste avant la dégustation de chaque bouteille. Les Choisilles de Chidaine a bien vieilli, avec un développement d’arômes tertiaires qui se révèlent particulièrement en fin de bouche, sans signe d’oxydation, mais qui évoque un vin que je qualifierai de « rassis » sans sensation de sucre résiduels, l’aspect parfois un peu vif du Chenin dans sa jeunesse est, sur cette bouteille, dompté.

soirée Didier + tophos famille 085

Le riesling Schlossberg d’ Albert Mann 2009, n’avait pas, lors d’une dégustation après la mise, la fraîcheur et le pep des rieslings d’années plus fraîches, le début du vieillissement lui fait du bien. Le vin gagne en équilibre et en harmonie (effet terroir ?), et s’est fort bien dégusté, avec beaucoup de plaisir.

Montlouis : François Chidaine : Les Choisilles 1999

soirée Didier + tophos famille 084
soirée Didier + tophos famille 081

La robe est dorée, le nez évoque l’abricot, le coing, la pomme, la poire William, les fruits secs et les épices douces. La bouche est pleine, avec une sensation sèche ( non sucrée), bien construite, en légère rondeur, en milieu de bouche, rehaussé de saveurs tertiaires et de fruits . La finale est très persistante, soutenue, bien équilibrée, soulignée par des fruits secs, des fleurs séchés, des notes de tilleul. Noté16, note plaisir16,5

soirée Didier + tophos famille 087

Alsace : Albert Mann ; Riesling : Schlossberg 2009

La robe est jaune tirant vers l’or fin. L’olfaction est nette et intense, avec des arômes de citrons, de pamplemousses, de mirabelles, nuancés d’épices douces. La bouche est pure, très veloutée, avec un jus dense et charnu, donnant un très bon maintien dans un centre agrémenté de fruits mûrs et gourmands. La finale est très persistante, fruitée, épicée, portée par une fine acidité gustative sous jacente et de nettes notes salines, qui lui donnent un bon équilibre. Noté 17, même note plaisir.

soirée Didier + tophos famille 094

Notre belle Judith, créatrice de vitraux... http://judithvitrail.blogspot.fr/

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines