Magazine Cuisine

Repas dégustation entre amis : thème 2 : des vins bourguignons

Par Daniel Sériot

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)

Les deux autres plats qui ont permis l'apport de vins bourguignons, ont été une mosaïque de longe de thon au foie gras à l'algue nori et des ris d'agneau laqués sur un effilé de carottes au cumin.

Les accords ont été harmonieux; le thon se mariait plus globalement dans un esprit terre/mer que le pinot, souple et bien fruité mettait en valeur. Les ris d'agneau laqués étaient cuisinés poêlés, selon la recette classique orientale. Les carottes ont été cuites à la vapeur, mais ont été poêlés à l'huile d'olive et au cumin au moment de servir

repas nicolas thienppont 010
repas nicolas thienppont 009

Bourgogne Bouchard Père et Fils : Chambertin : Clos de Bèze 2003

IMGA7805

La robe est soutenue de couleur pourpre à rubis. A l’ouverture, l’olfaction nette et d’une bonne intensité, évoque les cerises, les framboise, les épices douces, avec des notes florales et réglissées, et un élevage en retrait. Lors du service, l’élevage associé aux épices domine. L’attaque est élégante, avec des tannins enrobés par une chair délicate, le centre est consistant, charpenté souligné par des épices et des fruits (framboises) en retrait. La finale est persistante à très persistante, soutenue, d’une bonne fraîcheur, avec des tannins plus fermes, des amers un peu marqués, des notes végétales, et des saveurs d’élevage qui dominent les fruits. Noté 15, note plaisir 14,5. Une bouteille que nous attendions à un autre niveau.

Bouchard père et fils : Beaune Grèves : Vigne de l'Enfant Jésus 2006

IMGA7806

La robe est soutenue, de couleur carmin à pourpre. Le nez est ouvert et séduisant, avec des parfums de cerises noires, de fraises sauvages, et de roses, et des notes d’épices douces. L'attaque est charnue, très veloutée, les tannins fins et mûrs sont bien tramés et offrent un corps fusiforme, plein, d’une bonne densité, tout en conservant une texture fine au toucher très délicat, les fruits sont expressifs et purs. La finale, très persistante, est savoureuse, d'une grande élégance, d’une très belle douceur tactile, avec des fruits gourmands, nuancées de notes florales et épicées. Noté 17, même note plaisir. Le vin commence à fort bien se goûter après une bonne aération

 

IMGA7808


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines