Magazine Cuisine

L'Allemagne, un autre pays du vin. 3- L'Hôtel Weiss à Mertesdorf

Par Bobosse92
Suite de notre périple allemand avec cet hôtel Weiss, situé non loin de Trèves dans le Ruwertal, et appartenant au domaine von Beulwitz. Là encore, prix extrêmement doux, qualité de l'hôtel tip top et belle table. On pourra cependant regretter parfois un service des vins un peu en retrait (température souvent un peu chaude).
Quelques photos aussi.
L'Allemagne, un autre pays du vin. 3- L'Hôtel Weiss à Mertesdorf L'Allemagne, un autre pays du vin. 3- L'Hôtel Weiss à Mertesdorf L'Allemagne, un autre pays du vin. 3- L'Hôtel Weiss à Mertesdorf L'Allemagne, un autre pays du vin. 3- L'Hôtel Weiss à Mertesdorf
L'Allemagne, un autre pays du vin. 3- L'Hôtel Weiss à Mertesdorf L'Allemagne, un autre pays du vin. 3- L'Hôtel Weiss à Mertesdorf et la vue depuis les chambres
L'Allemagne, un autre pays du vin. 3- L'Hôtel Weiss à Mertesdorf L'Allemagne, un autre pays du vin. 3- L'Hôtel Weiss à Mertesdorf Ragoût d'asperges et ses gnocchis +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+ Poulet rôti, riz au légumes de printemps et sauce au thym +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+ Glace au yaourt, ananas et coulis de fruits rouges
Riesling Auslese, Kaseler Nies'chen 2004, Erben von Beulwitz : un nez aromatique très riche, onctueux et presque rôti, laissant deviner des senteurs pétrolées à l'aération. En bouche, vin équilibré, plutôt rond, toujours riche, mais qui sait jouer également sur un registre de fraîcheur. Un côté salin / perlant qui me plait bien. Belle longueur sur la fraîcheur en finale. Bien ++
Riesling Auslese, Kaseler Nies'chen 1994, Erben von Beulwitz : un nez secondaire très complexe, presque sur un équilibre semi-oxydatif (une pointe de curry). A l'aération, ouverture sur la fraîcheur typiquement mentholée, et l'élégance. La bouche a mangé ses sucres, ce qui confère au vin un équilibre tout en rondeur. La finale est magnifique, elle m'évoque un vieux chardonnay non oxydé (!). A la fois sec et glycériné, il appelle à un petit coup de "revenez-y". Très Bien ++
L'Allemagne, un autre pays du vin. 3- L'Hôtel Weiss à Mertesdorf L'Allemagne, un autre pays du vin. 3- L'Hôtel Weiss à Mertesdorf Soupe de carottes et de gingembre +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+ Filet de sandre grillé sur lit d'épinards, sauce au Riesling et riz +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+ Kaiserschmarrn et sa glace à la vanille
Riesling Auslese Halbtrocken, Nies'chen 1999, Erben von Beulwitz : un nez qui dégage une (grosse) impression liquoreuse, rôtie et (déjà !) d'amertume noble. Anis non sucré. Une première approche complexe, car associant puissance, finesse et élégance. La bouche est douce, élégante, bâtie sur de beaux amers sucrés (si si !). C'est vibrant. Finale montrant une belle tension et une longueur interminable. Superbe
Riesling Auslese ***, Kaseler Nies'chen 2003, Erben von Beulwitz (le vin titrant le plus de richesse de toute l'histoire des QmP) : une robe dorée très soutenue et intense. Un premier nez capiteux dans le sens noble du terme. Ouverture ensuite sur un grand et vieux Sauternes, profond, touche de zan et amers vibrants (puissance 10). En bouche, énorme liqueur, rôtie, fraîche, encore jeune. En retro-olfaction, retour de l'acidité qui me fait penser qu'une grande garde est nécessaire pour révéler le potentiel de ce vin.
Très bel accord aussi bien avec le poisson qu'avec le dessert plutôt, sorte de crèpe épaisse et sa glace. Bluffant !! Excellent ++ aujourd'hui. Sublime dans 20 ans
Dernière soirée un peu en retrait avec un service des vins plutôt léger. Bref, pas pris de notes sur un Grosse Gewächs (Grand Cru) 2009 visiblement trop tempéré à notre goût. Pas grave ! RDV est pris dans quelques années lorsque le vin sera prêt.
Bruno

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines