Magazine Cuisine

Saint Emilion : Lynsolence 2009 de Denis Barraud

Par Daniel Sériot


Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

Nous avons ouvert une bouteille de Lynsolence 2009 de Denis Barraud pour accompagner des grillades de bœuf faites sur des sarments. Le vin s’est fort bien comporté, sur la durée de la dégustation (deux jours), avec beaucoup de gourmandise, et des fruits intenses, qui sont l’apanage des vins jeunes. Il est doté d’un bon potentiel de garde, pour les amateurs de vins plus évolués.

IMGA8406

Cette cuvée (100% Merlot), est élaborée sur une parcelle de 2,5hectares. Le vignoble d’âge moyen 50 ans est planté sur des sols et des sous-sols de sables graveleux et de graves profondes à intercalation d’alios. Les raisins sont vinifiés en cuve bois thermorégulées, et en barriques de 400 litres. L’élevage est réalisé sur lies ( système oxoline) en bois neuf sur une durée de 18 mois.

Saint Emilion : Denis Barraud : Lynsolence 2009

La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine, le nez net et expressif évoque les cerises noires, les mûres, la boite à épices, avec des notes florales, et d’élevage de qualité. L’attaque est riche, puissante, avec une chair bien formée qui enrobe des tannins serrés, le milieu de bouche est sphérique, dense, rehaussé de fruits séduisants. La finale est très persistante, appuyée, avec des tannins un peu plus fermes, d’un bon équilibre, très fruitée, épicée et réglissée. Note potentielle 16,5, note plaisir 16


IMGA8407


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines