Magazine Cuisine

Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !

Par Claudeoliviermarti
Après nos quelques jours à Bangkok, il était temps de commencer notre voyage vers le Nord, destination Chiang Mai. Mais avant d’y arriver, passage obligé par Ayutthaya. Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai ! La ville se trouve au confluent du Chao Phraya et du Pa Sak, la vieille ville se trouvant dans un méandre du fleuve, recoupé par un canal pour en faire une île. Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai ! Le marché aux orchidées, proche des temples dans le centre ville! Ma fleur préférée qui pousse là-bas comme des mauvais herbes!Une ville remplie d’histoire, puisqu’elle fut fondée au 14ème siècle par Ramathibodi 1er et devient la capitale de son royaume…Mais cette ville ne connut qu’un bref moment de gloire, car elle fut dans un premier temps pillée par les armées birmanes au 16ème siècle puis détruite au début du 18ème siècle.  Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai ! Ne restent que des ruines des principaux temples de la région, protégées de nos jours et mis en valeurs dans des parcs historiques qui se visitent pendant la journée. Rien de tel que de louer un vélo ou un scooter pour faire le tour de la ville et passer de temple en temple (plus d’une quinzaine au total), pour visiter ces fameuses ruines.      Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !Ce qui surprend au début, c’est ce voir tous ces bouddhas décapités par les Birmans, il ne reste quasiment aucun bouddha entier : Souhaitant écraser Ayutthaya avec acharnement, ils ont quasiment décapité toutes les statues de Bouddha qui se trouvaient sur leur chemin. Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !Nous commençons par un des temples les plus connus, le Wat Phra Mahathat. Il n’y a que des ruines, mais aussi cette tête de bouddha en pierre entremêlée dans les racines d’un arbre « sacré » (habité par certains esprits). Le site est très beau, mais mieux vaut être averti, il est aussi assailli par des hordes de bus de touristes…oubliez les photos ou il n’y a personne, c’est quasiment impossible ;) Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai ! Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai ! Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai ! Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !Le Wat Phra Si Sanptet est aussi très réputé, pour ses 3 chedis (stupa, sorte de mausolée) qui sont restés relativement intacts. La visite se poursuit, on en prend vraiment plein les yeux, nous sommes dans un musée à ciel ouvert…cette beauté me touche à chaque fois, j’avais déjà ressenti ceci lors de ma première visite en 2006 !                                                    Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !Ce n’est pas tout, mais le vélo, ça creuse ! Nous avons très bien à Ayutthaya au bord du fleuve. Un très bon poulet noix de cajou et du bœuf et basilic thai frit ! Savoureux avec une sauce au tamarin pimenté !  Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !Thaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !Il est temps de passer à la recette du jour. Impossible de voyager en Thaïlande sans manger une soupe à la noix de coco. La fameuse Tom Kha Gai (ou kai), soupe de noix de coco au galanga et poulet ! Le galanga fait partie de la même famille de rhizome que le gingembre, mais à un goût plus poivré et piquant, moins « pimenté ». 
Nous l’avons préparée qu’avec du lait de coco sur place, c’est bon, mais selon le lait, cette soupe est très riche. Ici, j’aime bien partir avec un bon bouillon de légumes et y ajouter de la crème de coco, plus concentrée et souvent de meilleure qualité. Vous pouvez la remplacer par 100% de lait de coco
 Soupe de poulet au lait de coco et galanga, Tom Kaa GaiThaïlande 2ème escale: Ayutthaya et Tom Kaa Gai !------- Ingrédients (2 pers.) -------3dl de bon bouillon de légumes
3dl de crème de coco
2 tiges de citronnelle
5 tranches de galanga
6 feuilles de citron kaffir (kaffir lime)
1-4 petits piments rouges (selon vos goûts)

100g de filet de poulet émincé
1 oignon, coupé en 4
1 tomate, coupée en 8 (ou tomates cherry coupées en 2)
3-4 champignons (pleurote, champ. de Paris)

4 càs de sauce poisson
4 càs de jus de lime vert
2 càs de sucre de palme (ou sucre roux)

Coriandre fraîche et cive (oignon nouveau) pour servir
---------- Préparation ---------- Temps de préparation : 20min
Temps de cuisson :
10-15min

Ce qui prend le plus de temps dans cette préparation, c’est la mise ne place et découpe de tous les ingrédients !
Pour la citronnelle : pour qu’elle donne un max de goût, l’écraser avec le plat du couteau, puis la trancher en biseau. Le galanga peut se laver ou peler si besoin, mais on ne le mange pas (du moins, pas trop). Il faut retirer la nervure centrale des feuilles de kaffir lime, sinon elle donne de l’amertume désagréable. Le piment rouge va juste donner un peu de piquant, il suffit de le taper avec le plat du couteau pour qu’il s’écrase un peu. Laisser le entier comme ceci dans la soupe, et ne pas oublier de le retirer avant de déguster ;)
Ensuite, 2 façons de faire : comme en Thaïlande, à savoir, laisser toutes les herbes dans la soupe. Cela donne du goût mais ce n’est pas toujours très agréable à manger ! La citronnelle, les feuilles de kaffir et le galanga sont assez durs à mâcher… Sinon, vous pouvez faire infuser les herbes dans le bouillon chaud pendant 30min à 1h, puis filtrer et continuer la recette sans les herbes dedans. C’est beaucoup plus agréable pour manger ! Vous pouvez juste ajouter la partie tendre centrale de la citronnelle finement émincée pour donner plus de goût. 
Dans un wok, faire chauffer le mélanger bouillon et crème de coco sur feu doux (il ne faut pas que le lait de coco ou la crème bout, sinon cela va se séparer). Ajouter les herbes (citronnelle, galanga, kaffir et piment) dans le wok et laisser infuser 5min sur feux doux. 
Ajouter le poulet et laisser cuire, toujours sur feu doux. Une fois cuit (3-4min), ajouter l’oignon, la tomate et les champignons, remuer. 
Ajouter au final la sauce poisson (qui va saler la préparation !), le jus de citron et le sucre de palme. Goûter, au besoin rajouter de la sauce poisson si ce n’est pas assez salé (ou du sel de cuisine). 
Bien mélanger, servir dans des bols, ajouter un peu de coriandre fraîche et de la cive émincée.  ---------Bon Appétit! ---------J’en ai mangée quasiment dans toutes les villes visitées, cette soupe me plaît vraiment beaucoup ! Si vous n’aimez pas la sauce poisson, vous pouvez utiliser un peu de sauce soja pour saler la soupe, sinon cela risque fort d’être insipide!Copyright ©: Mes photos et mes textes sont protégés par un contrat Creative Commons. Merci de lire les conditions et de les respecter !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Claudeoliviermarti 3926 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines