Magazine Cinéma

Mon Ciné Club #5

Par Emidreamsup @Emidreamsup

Au programme de ce ciné-club : des films indépendants, un gros blockbuster qui sert à rien et une merveille de l’animation !

The Sessions (Cliquez ici pour voir la bande-annonce)affich_22788_1

Condamné à vivre entièrement paralysé à cause d’une poliomyélite, Mark O’Brien est un poète qui aimerait bien perdre sa virginité. Après avoir été éconduit par sa jeune assistante dont il était tombé amoureux, il décide de faire appel à une professionnelle, une assistante sexuelle. John Hawkes est décidément un acteur impressionnant et plein de surprises. Il incarne à la perfection cet homme prisonnier de ce corps inerte mais pourtant plein de désirs. A ses côtés, Helen Hunt prouve encore une fois à quelle point elle est une actrice étonnante et talentueuse. Ils forment un duo parfait et j’aimerais vraiment les voir à nouveau partager l’affiche dans un autre film. Loin d’être un simple biopic, Ben Lewin présente ici un film des plus intéressants sur la sexualité chez les handicapés. Basé sur une histoire vraie, le tout est traité de manière sobre, jamais vulgaire et évite un maximum le pathos à tout va. On a donc à faire à un film surprenant et bien mené.

affich_25111_1
The English Teacher (Cliquez ici pour voir la bande-annonce)

Julianne Moore en prof d’anglais coincée, vieille fille et romantique au plus haut point, incarne à la perfection son rôle. Dans The English Teacher, elle donne la réplique à Greg "mon chouchou" Kinnear qui incarne le père d’un de ses anciens élèves qui refait surface dans sa vie. Le pitch est assez classique : L’héroïne voit sa vie chamboulé quand elle croise l’un de ses anciens élèves. Ce-dernier, un brin paumé, est sur le point de renoncer à sa carrière d’écrivain. Elle décide alors de lui donner un coup de pouce. Au final, on a tous les ingrédients pour une comédie romantique classique sur fond de mise en scène théâtrale. Le tout est plutôt bien mené, surtout grâce au jeu des acteurs, même si le récit prend une tournure sans surprises avec son happy ending… Au final, on a le droit à un petit film plutôt plaisant et qui pourra être vu pour combler une longue soirée d’hiver sous la couette.

Die Hard 5 (Cliquez ici pour voir la bande-annonce)

Il y a des films parfois, je me demande pourquoi je prend le temps de les regarder… En ce qui concerne, Die Hard, c’est plutôt sentimental, en souvenir du bon vieux temps. Après tout, les 3

affich_20206_1 (1)
premiers opus étaient plutôt énorme et c’est grâce à cette trilogie que j’ai développé mon "crush" sur Alan Rickman (aka Hans Gruber dans Piège de cristal). Mais il faut bien être honnête, si Die Hard 4 avait un côté sympatoch’ dans le genre : "happy de retrouver John "Fucking" McClane", ce 5ème opus ne sert pas à grand chose en dehors de remplir les poches de Bruce Willis et de l’équipe du film. Et dire qu’un 6 ème est en préparation… Franchement ici le film est juste un amoncellement de scènes d’actions et essayent par moment de faire de l’humour (le chauffeur de Taxi chantant Sinatra par exemple) mais sans succès. Bref, Die Hard 5 c’est surtout un exutoire pour papa McClane qui n’est pas content, mais pas content du tout de voir que son rejeton est prisonnier en Russie et déconne sévère… Une manière plus ou moins subtile de rappeler aux russes (de manière fictionnelle) que les ricains leur botteront toujours le cul… Un film rempli de testostérone à ne plus savoir qu’en faire.

affich_23430_1
Frozen (cliquez ici pour voir la bande-annonce)

Véritable coup de cœur de ce début 2014, même si officiellement le film est sorti en 2013… Frozen est une pure merveille signée par les studios Disney. Tout y est : une animation à couper le souffle, des princesses (oui car on en a 2 pour le prix d’une) aux caractères bien trempées, des seconds rôles tous plus drôles les uns que les autres (mention spéciale au renne Sven et à Olaf le bonhomme de neige) et des chansons plus belles les unes que les autres. Les studios Disney ont encore réussi à me faire retomber en enfance et surtout à me faire rêver. Le casting vocal VO est excellent. Kristen Bell, Idina Menzel, Jonathan Groff ou encore Josh Gad rendent chacun de leur personnage irrésistible. Je n’ai pas encore vu Planes et même si Wreck-It Ralph avait bien plus à mon côté geekette, je dois avouer que Frozen rentre directement dans le top de mes Disney préférés. Un régal hivernal dont il ne faut surtout pas se priver !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Emidreamsup 951 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines