Magazine Cuisine

Baghrirs ou crêpes aux mille trous pour l’apéritif ou le dessert

Par Boljo
Baghrirs ou crêpes aux mille trous 1A l’occasion de la Chandeleur, dimanche 2 février 2014, faites plaisir à votre entourage en préparant des crêpes et pourquoi pas des crêpes aux mille trous ?Baghrirs ou crêpes aux mille trous 2D’autres idées recettes pour la chandeleurIdées recettes chandeleurEn cherchant une recette sur le net pour utiliser ma semoule moyenne achetée par erreur pour faire mon couscous, j’ai trouvé amusant que d’autres aient fait la même chose dans l’autre sens, acheter de la semoule à couscous pour faire des baghrirs ou des makrouts.Quand après avoir additionnée d’eau votre semoule, vous obtenez une pitoyable bouse de la consistance de la semoule au lait mais sans le lait ni les raisins, force est de constater que vous avez l’air d’une cruche. Surtout si vous avez 8 personnes à manger et qui n’ont peut-être rien contre la bouillie mais avec le bouillon et les merguez, l’ensemble n’est ni présentable ni gustativement attirant.Il faut dire que sous l’appellation "semoule" se cache plusieurs catégories et qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Essayons de trier tout ça.P1090018Au départ il y a le blé et ses grains, on les moud plus ou moins fins et on obtient la semoule,si on continue à moudre on aura de la farine, jusque là on s’en sort,c’est bien l’étape intermédiaire entre le grain et la farine qui pose problème.En fait, la graine de couscous est fabriquée à partir de semoule grosse ou de semoule moyenne et de semouline, pour la préparer soi-même, rendez visite au site couscous.com, sinon vous pouvez l’acheter toute prête sous l’appellation "grains de couscous", on les trouve "fins, gros ou moyens". Le grain de couscous est donc obtenu par agglomération de semoule.En ce qui concerne la semoule c’est la granulométrie qui fait la différence entre 150 et 1000 µm, on distingue :
  • Semouline : Farine de blé dur avec une granulométrie inférieure à 250 µm.
  • Semoule de blé extrafine supérieure : De blé dur avec une granulométrie très fine, plus de 80% de semoule entre 150 µm et 335 µm.
  • Semoule supérieure fine : Semoule de blé dur principalement utilisée dans l’élaboration de pâtes alimentaires, avec une granulométrie de plus de 80% de semoule entre 180 µm et 400 µm.

Elles servent  à fabriquer les pâtes alimentaires, mais aussi en pâtisserie et pour les bouillies des très jeunes enfants. Elle sert en complément à la fabrication des grains de couscous.

  • Semoule supérieure moyenne : Semoule de blé dur à granulométrie idéale pour des processus comme l’élaboration de couscous, avec une granulométrie comprise entre 300 m et 650 µm.

Elle convient aussi bien en cuisine, pour les potages et les gnocchis à la romaine, qu’en pâtisserie : elle est alors souvent cuite dans du lait et sucrée (en fin de cuisson) et sert pour des couronnes, des crèmes, des puddings.

  • Semoule supérieure grosse : Semoule supérieure très grosse, également appelée de "cuisine" ou "de bouche", utilisée pour sa consommation directe, avec une granulométrie entre 500 µm et 1000 µm.

(source : Wikipédia et couscous.com)

Ceci étant posé, je mangeais les braghrirs que préparaient mon amie algérienne pour notre progéniture mais je n’en avais jamais réalisé et n’avais donc aucune idée de la consistance de la pâte, l’opération s’avérait périlleuse d’autant qu’il a  fallu bricoler autour de la semoule déjà mélangée la veille avec son poids d’eau, finalement tout à bien fonctionné, les petits trous se sont formés malgré que ma bouse est attendue 48 h au réfrigérateur que j’ai le temps de la transformer en crêpes.(Idée de recettes sur : Recettes marocaines.com)
Baghrirs ou crêpes aux mille trous 3

Pour 15 à 20 crêpes

  • 500 g de semoule moyenne (ou fine)
  • 50 cl d’eau tiède
  • 30 cl de lait
  • 1 c à c de levure maison ou chimique
  • 1 c à c  de levure de boulanger déshydratée
  • 1 bouillon de volaille
  • 1 oeuf

Pour tartiner à l’apéritif

  • 1/2 oignon ciselé
  • 1 poignée d’olives noires ciselées
  • Quelques tomates séchées ciselées
  • 1 yaourt ou de la Ricotta

Pour napper en dessert

  • 100 g de miel
  • 100 g de beurre
  1. Faire chauffer 5 cl d’eau dans le verre doseur pour dissoudre le bouillon, compléter avec l’eau et le lait.
  2. Dans le bol du robot, battre légèrement l’oeuf, ajouter le liquide, la semoule et les levures.
  3. La pâte doit avoir la consistance d’une pâte à blinis
  4. Battre à vitesse moyenne pendant plusieurs minutes (4 ou 5)
  5. Laisser reposer la pâte pendant 1 h recouverte d’un torchon propre.
  6. Faire chauffer une poêle antiadhésive à fond plat ou pâte à crêpes, graisser légèrement avec de l’huile.
  7. Verser une  louche de pâte dans la poêle bien chaude, elle va s’étaler, pou obtenir une crêpe d’environ quinze centimètres de diamètre.
  8. Laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que les trous se forment à la surface. On ne retourner pas les Baghrirs, ils cuisent sur une face.
  9. Réserver sur une assiette, servir tiède ou chaud.

Préparées à l’avance,  les réchauffer légèrement à la vapeur.

A l’apéritif

Servir tartiner du mélange olives, tomates, oignons, yaourt

En dessert

Napper de beurre fondu avec du miel

Baghrirs ou crêpes aux mille trous 4

46.777943 -56.185060

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Boljo 2459 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines