Magazine Cuisine

Dégustation à l'aveugle de vins de la rive droite du millésime 2011 (1)

Par Daniel Sériot

La séance de notre club de dégustation du samedi 12 avril est consacrée aux vins rouges de la rive droite du millésime 2011.IMGA9946

Les vins sont mis en carafe, une heure avant le début de la dégustation par Isabelle qui s’est chargée de centraliser les offrandes de chaque participant. Elle a choisi leur ordre de passage et ne participe pas à l’évaluation. Les notes attribuées sont des notes « plaisir ». La dégustation (dix huit vins au total) a été très didactique, car elle a bien montrée l’importance de la durée d’aération, qui a favorisé la mise en valeur de la deuxième série grâce à l’étalon Reignac. On en reparlera dans la suite de la présentation.

Les vins sont commentés et évalués selon leur ordre d’apparition.

Les robes sont assez profondes, avec des reflets de couleur sanguine à violine.

IMGA9953

1) Francs-Côtes de Bordeaux : La Prade 2011

IMGA9984

Le nez expressif évoque les fruits rouges, avec des notes florales, épicées, et d’élevage en retrait. La bouche est bien tenue par des tannins mûrs enrobés d’une chair délicate, le centre est cohérent et fruité. La finale est persistante, fraîche, fruitée (cerises) épicées, avec une note de violette, elle est ponctuée par de légers amers. Note plaisir 15, moyenne du groupe 15,06

2) Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud 2011

IMGA9995

IMGA0002

L’olfaction est nette et d’une bonne intensité, avec des arômes de cerises burlat, de fleurs, de légère cannelle, et des notes de cassis. La bouche est longiforme, bien charpentée par des tannins assez serrés, charnue, dans un milieu de bouche tonique et fruitée. La finale est persistante, un peu plus austère dans la sensation tannique crayeuse, fraîche, avec des saveurs avenantes de fruits, de fleurs, et de légères épices, et une note saline. Noté 15,5, moyenne du groupe 15,60

3) Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud cuvée George 2011

IMGA0008

Le bouquet est bien ouvert et net, avec des arômes de fruits noirs (cassis et baies de sureau), nuancés de cerises, d’épices douces, de notes florales et de café. L’attaque est veloutée, le vin se construit sur des tannins plus fermes, dans un centre assez puissant, rehaussé de fruits gourmands. La finale est persistante, consistante (tannins fermes), dynamique, fraîche, avec des saveurs avenantes (fruits, épices douces, et fleurs) et de légers amers. Noté 15, moyenne du groupe 14,75

4) Bordeaux Supérieur : Reignac 2011

IMGA9990

Le nez intense et séduisant à l’aération évoque les cerises mûres, le cassis, la boite à épices, avec des notes réglissées et un élevage de qualité. La bouche est élégante, avec des tannins fins et mûrs bien tramés dans un corps assez rond, plein, charnu, rehaussé de fruits épicés. La finale est très persistante avec des tannins légèrement plus fermes, veloutée, d’un bon maintien et savoureuse (fruits, épices, et notes réglissées). Noté 16, moyenne du groupe 15,75


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines