Magazine Cuisine

Deuil au Gunthard Club

Par Bobosse92
Deuil au Gunthard Club Parce que c'était le premier « vrai » bourgogne que nous avions gouté lors de notre premier week-end en terres beaunoises, à l'aune du troisième millénaire, et que ces instants de bonheur et de complicité sont à jamais perdus, j'ai ouvert en hommage à mon père un Saint Romain 2008, domaine Alain Gras : un premier nez immédiat, variétal du Chardonnay, sur les amandes et les noisettes grillées. Une touche d'amers nobles en sus, avec un côté légèrement beurré et lacté, une impression complexe à la fois grasse et minérale, et une pointe citronnée qui ne cache pas un élevage (douceur vanillée) déjà presque intégré. En bouche, belle matière vineuse, élégante et fruitée. Une impression de minéralité saline du plus bel effet. Grande finesse, légèrement enveloppée dans un gras et une ampleur noisetés qui « murisalte » tendrement. Finale sur une minéralité salivante et une acidité qui porte et étire le vin. Encore cette touche de douceur sans doute signe d'une belle maturité du raisin. Très Bien + 
L'agonie fût bien longue. Il est de coutume de dire que l'on reconnaît ses amis lors des moments difficiles (licenciement, chômage, deuil, ...). J'ai enfin appris à compter. Merci aux (trop rares ?) fidèles qui ont su nous témoigner simplement leur amitié dans ces temps troublés et nous soutenir lors de cette douloureuse épreuve.
Et je laisse définitivement de côté les excuses de pseudo-intellectuels, les faux-semblants, les félonies et autres excuses bidons (pas plus de 5 dans la cave, pseudo-explications quant à des différends antédiluviens, ...). Ils iront remplir les poubelles de l'histoire. Aujourd'hui, l'une des plus belles pages de ma vie est restée en Bourgogne. Adieu papa. Bruno

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines