Magazine Cuisine

Repas....

Par Daniel Sériot

Pessac- Léognan : Haut- Brion 2002

Carafé 4 heures, après une première dégustation à l’ouverture de la bouteille

La robe est assez profonde à profonde avec un liseré de couleur pourpre à sanguine. Le bouquet élégant, subtil et bien ouvert, évoque les fruits mûrs et frais ( cassis et cerises), les roses séchées, une touche de violettes, et des notes fumées ( âtre), et légèrement épicées, l’élevage de qualité est en retrait. L’attaque est droite, les tannins, fins et serrés se trament dans un corps allongé, charnu et dense (dans le contexte du millésime) agrémenté de fruits frais et purs. La finale est longue, fraîche, les tannins sont plus fermes, et donnent à la fois un bon maintien et un caractère un peu strict à cette fin de bouche, bien mise en valeur par la séduisante palette aromatique décelée à l’olfaction. Note potentielle 17,5, note plaisir 16. Un restant de vin dans la carafe, conservé dans une cave à 12,5° redégusté 5 jours plus tard a montré toujours une grande jeunesse, avec des tannins à peine plus aimables en finale. A attendre tranquillement cinq années de plus au moins. Sur cette bouteille le vin du millésime 2002 me semble un cran en dessous de celui du millésime 2001


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines