Magazine Cuisine

Un sacré retard de compte-rendu

Par Bobosse92
La faute aux tourbillons de la vie, mon assiduité au blog est quelque peu chahutée ces derniers temps. Et pourtant, nous avons dégusté de belles choses ! Heureusement, mon nouveau joujou technologique me permet de noter en temps réel mes impressions sur les vins dégustés. Je vous propose donc un simple copié-collé de mes compte-rendu sur Wine Secretary sous Androïd. Un sacré retard de compte-rendu Morey St Denis, Premier cru les Faconnières 2009, Stéphane Magnien : Nez fruité très élégant, presque évanescent. Notes fumées et épicées un peu terrienne. Bouche de demi-corps, léger fruit rouge. Beau grain de tannins, complexifié par une épice bien marquée. Finale assez courte. Un vin assez simple dans sa construction, plus chalonnais que nuiton. Bien + Un sacré retard de compte-rendu Crozes-Hermitage, Cuvée Albéric Bouvet 2005, Gilles Robin : Un nez clairement sur les fruits noirs, très mûrs, presque confits dans l'alcool, qui ne masquent toutefois pas une certaine fraîcheur mentholée. Notes de garrigue, de tabac et d'épices douces, avec une composante "rôtie". Bouche très structurée, sur une charge tannique abondante et légèrement lactée. Grain en bouche. Fruits noirs et épices, sur un fond frais et élégant, presque en dentelle. Notes résinées et réglissées. Seul petit défaut, une finale un peu courte quoique salivante sur des tannins montrant une amertume noble. Très bien + / Excellent Un sacré retard de compte-rendu Beaujolais-villages, domaine des Vignes des Jumeaux 2012, Paul Janin et fils : Nez variétal, sur les petits fruits rouges acidulés (framboises) manquant de profondeur et de complexité. Même impression en bouche, plutôt frêle et monolithique, avec une forte acidité et une amertume dissociée. Assez court en finale. Une relative déception. Bien Un sacré retard de compte-rendu Crémant de Loire, 1948, Domaine de St Just (Arnaud Lambert) : Un joli nez fruité gouleyant, sur les fruits rouges (framboises et myrtilles). Bouche construite sur une droiture et une acidité équilibrée et un faux gras qui vient arrondir l'ensemble. Belle impression vineuse. Gagne en finesse et en complexité à l'aération tout en gommant l'excès d'acidité. Très bien Un sacré retard de compte-rendu Nuits St Georges, Premier Cru les Vaucrains 2002, Georges Chicotot : Très beau nez de pinot déjà un peu évolué, sur les fruits rouges (cerises à l'alcool) et noirs (léger réglissé). Bouche sur une belle corpulence élégante, droite et fraîche. Tannins bien présents, avec un beau grain terrien. Plus élégant sue son voisin St Georges, une moindre puissance toutefois. Vinosité soyeuse, très persistante. Excellent Un sacré retard de compte-rendu Côtes du Roussillon villages, cuvée Segna de Cor 2011, Domaine le Roc des Anges : Très beau nez gorgé de soleil, sur une base de fruits noirs bien murs. Notes telluriques. Bouche tannique, crémeuse, très fruits noirs / pruneaux, avec quelques notes sudistes (olivade / garrigue). Épice plutôt fine. Grain terrien très dynamique. Impression fraîche en finale, presque mentholée, et enrobée (réglisse / résine). Fond de verre sur le tabac blond. Excellent (dont un rapport Qualité / Prix exceptionnel) Un sacré retard de compte-rendu Saint Joseph 2010, domaine Faury : Nez complexe, à la fois floral, assez capiteux et montrant une amertume noble un peu grillée. Notes de fruits jaunes, une touche miellée. Bouche à l'avenant, sur la fraîcheur, avec une belle vivacité tendue. Finale sur un faux gras très suave, avec une amertume élégante noble. Excellent Un sacré retard de compte-rendu Clos de la Roche Grand Cru 2002, Domaine Louis Rémy : Grand nez fruité de pinot noble, sérieux, profond et tellurique. Notes boisées bien présentes, apportant un côté grillé et réglissé. Touches de cerises à l'aération, avec un supplément de densité. Bouche serrée, à l'avenant. Fruit dense, reglisse, une pointe grillée / boisée. Notes de rafles. Peut être une pointe chaude en finale et une légère raideur à gommer. Très bien + Un sacré retard de compte-rendu Porto vintage 2000, Quita do Castelinho : Superbe nez de cerises très mûres, presque kirch, une pointe de figues, une touche de pruneau. Très belle bouche, corpulente, tellurique, gros grain tannique élégant. Du caractère. Excellent Bruno

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines