Magazine Le vin

Visite-dégustation au domaine Albert Mann à Wettolsheim ( Alsace) (1)

Publié le 04 août 2014 par Daniel Sériot

Toujours dans le cadre du voyage en Alsace organisé par notre Club, nous sommes reçus au Domaine Albert Mann par Jacky Barthelmé lui-même.

P1000279

C'est un vigneron absolument remarquable, qui explique son métier, sa terre, avec passion. Son enthousiasme est communicatif, il est drôle, spirituel, et s'il n'avait pas choisi de nous régaler avec des vins, il aurait été un grand acteur.

P1000280

Il est d'une grande générosié également. Nous apprécions beaucoup ses vins, les commentaires fusent au fur et à mesure de la discussion et les échanges vont bon train. Aussi ouvre-t-il ses nectars...

Nous l'en remercions. C'est sans doute l'une des plus belles visites que nous ayons faites.

P1000284

Nous reviendrons demain, en détail, sur le patrimoine viticole du domaine, et sur les caractéristiques des Grands Crus qu’il exploite. Pour aborder les commentaires, il faut avoir à l’esprit le choix suivant : la meilleure maturité est recherchée pour les raisins en fonction du millésime et de la nature des cépages, et les fermentations malo-lactiques ne sont jamais faites. Il peut de ce fait arriver que des grains botrytisés entrent dans la vendange de raisins destinés à élaborer des vins « secs » qui ne le seront pas. L’indice d’expression qui ne figure pas encore sur la bouteille est à rechercher sur le site du domaine ici

Nous avons, lors de cette dégustation obtenu les valeurs en sucre résiduels de certaines cuvées. La propriété préfère utiliser un indice d’expression que je rapporte ci-dessous :

Indice 1 : sec

Indice 2 : d’esprit sec

Indice 3 : demi-sec

Indice 4 : moelleux

Indice 5 : liquoreux

Nous débutons la dégustation par les Pinots noirs, les robes sont assez soutenues à soutenues de couleur pourpre à reflets sanguins

Les Vins Rouges

Pinot noir : Clos de La Faille 2012

P1000283

Sols et sous-sols complexes, de zone faillée : conglomérat oligocène, grès roses, grès calcaires, calcaires, etc.

30% de raisins égrappés, et élevage dans des barriques d’un vin

Le nez est élégant et d’une bonne expression avec des arômes de cerises fraîches et mûres, de roses, et de légères épices, avec des notes de fraises sauvages. La bouche est droite, longiligne, les tannins fins et mûrs sont enrobés par une chair délicate et soyeuse, plus pleine et plus serrée dans un centre fruité. La finale, d’une bonne allonge est élancée, un rien plus tannique, d’une bonne douceur tactile, fraîche, d’une agréable expression aromatique ( fruits et fleurs, et notes sanguines) . Noté 15,5/16

Pinot noir : Grand H 2012

Issu de sols et sous-sols marno-calcaires du Hengst : 70% de raisins entiers, élevage 18 mois en barriques d’un vin

Un peu plus fermé à l’olfaction que le vin précédent, l’aération dévoile des arômes de cerises burlat, de fines épices, avec des notes fumées et très légèrement grillées. La bouche est charnue, très veloutée, avec une puissance sous jacente qui muscle le vin dans un milieu de bouche, agrémenté de fruits séduisants. La finale est allongée, d’un très bon maintien, fraîche, délicate, avec la rémanence des saveurs décelées à l’olfaction (fruits gourmands), elle est ponctuée de notes  salines. Noté 16,5

Pinot noir : Les Saintes Claires 2012

Les vignes, dotées de petits raisins, sont plantées sur une dalle calcaire. Non égrappé à 90%, élevage en barriques d’un vin

Le bouquet est bien ouvert et avenant, avec des arômes de cerises mûres, nuancées de légères framboises,  d’épices douces, avec des notes florales et de léger cassis. La bouche est pure, les tannins fins et racés enrobées par un chair bien formée et quasiment soyeuse se trament dans un corps plein, énergique sans se départir de son élégante douceur tactile rehaussé de fruits purs et expressifs. Le vin s’allonge dans une finale,  très veloutée, bien dessinée, pure,  élégante, d’un très bon maintien, fraîche, parfumée (fruits, épices, notes florales), des notes salines, et de très léger végétal noble ( thé noir) en ultime sensation. Noté 17, voire plus

P1000287

Les vins blancs

Les robes sont de teintes jaunes pale à or soutenu

P1000291

Muscat sec 2013

sucres résiduels 4,5 grammes, indice d’expression : 1

Le nez ouvert évoque le raisin frais, la pêche, l’abricot, avec des notes florales. La bouche est souple longiligne, très fruitée, avec dès le milieu de bouche une fraîcheur de bon aloi qui persiste dans une finale aromatique et fraîche. Noté 14

Riesling : Cuvée Albert 2013 : sélection de vieilles vignes

P1000292

Sucres résiduels 13 grammes : indice 1

Des arômes de citron, de fruits de la passion, de cumbawa, de léger safran avec des notes florales soulignent une olfaction expressive et séduisante. La bouche associe une tonicité évidente, avec une chair veloutée, le milieu de bouche est plein, d’une bonne densité, rehaussé de fruits variés et expressifs. La nette acidité gustative (malique) donne de l’allonge, et beaucoup de fraîcheur à une finale dynamique, pure, droite, avec des saveurs fruitée dominées par des agrumes (citron), et des notes florales. Noté 16/16,5. Se goûte sec

Riesling Schlossberg 2012 ( dégusté deux fois , à la propriété et en bouteille)

P1000294

Indice d’expression : 1

L’olfaction pure et ouverte, évoque le citron et le pamplemousse bien mûrs, agrémentées   des notes florales (fleurs blanches et une touche de camomille), avec des notes légèrement fumées. La bouche est droite, pure, très charnue, d’un séduisant velouté de texture, dense et serrée dans le milieu de bouche, frais, agrémenté de fruits bien en chair et gourmands. La finale est allongée, soutenue, épurée, délicate et énergique à la fois, à l’aromatique expressive (palette affriolante d’agrumes) et notes florales, très saline dans son ultime sensation. Note 17,5 . Le vin se goûte sec

Riesling : Furstentum 2012

Indice d’expression : 2

Nez très intense d’oranges confites, avec son jus, de citron, d’épices orientales, nuancés de notes florales. L’attaque est pleine, franche, bien en chair, le vin se développe avec générosité, ampleur,  et rondeur, dans un centre très aromatique (fruits épicés). L’acidité gustative bien présente donne de l’allonge et de l’harmonie à une finale, riche, mais raffinée, très parfumée, légèrement naphtée et très saline. Noté 17

Riesling Rosenberg 2011

Sucres résiduels 64 grammes, indice d’expression : 4

Le bouquet est intense et avenant, avec des arômes de fruits de la passion, d’agrumes confits (oranges dominantes), d’épices douces (muscade et très léger curry), et des prémisses de truffe blanche. La bouche est charnue, presque grasse, avec du volume et de l’ampleur, fruitée et épicée, l’acidité gustative sous jacente maintient un équilibre et une harmonie de bon aloi dans une finale riche, savoureuse, avec une sensation de sucre raffiné et des notes de miel qui évoque une vendange tardive. Noté 16

Pinot gris 2013

Indice d’expression : 2

La mirabelle, les fruits blancs nuancés de notes de fleurs séchées s’invitent dans une olfaction bien ouverte. La bouche très veloutée associe avec bonheur suavité et fraîcheur agrémenté de fruits gourmands. La finale, d’une bonne tenue est élégante, fraîche et très aromatique. Noté 14,5

Pinot gris : Furstentum 2011

Indice d’expression : 2

Le nez intense et séduisant évoque les fruits exotiques, la mirabelle chaude, les épices orientales, les fleurs séchées, avec des notes de miel et de pierres chaudes. La bouche est moelleuse, sans mollesse grâce à l’acidité gustative de bon aloi qui maintient une fraîcheur de bon aloi dans un centre ample et volumineux, dynamique, agrémenté d’intenses fruits épicés. La longue finale, harmonieuse, riche pure, précise, est soulignée par les séduisantes saveurs décelées à l’olfaction, ponctuée de notes salines qui participent à l’équilibre. Noté 17,5

Pinot gris : Hengst 2011

Indice d’expression : 3

Le bouquet est expressif, avec des arômes de citrons bien mûrs, de fruits jaunes, d’épices douces, de camomille et verveine séchées, et des notes fumées. L’attaque est franche, droite, dense, puissante, dans une construction allongée, avec une sensation presque tannique dans un  milieu de bouche très aromatique, la richesse du vin est maîtrisée dès l’attaque par une sensation d’acidité bienvenue. La longue finale, intense, soutenue, pure, offre une harmonie avenante, et une complexité aromatique déjà présente, avec les saveurs décelées à l’olfaction. Noté 17,5

A suivre...

Posté par Daniel S à 00:01 - Les vins d'Alsace - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine