Magazine Cuisine

Visite chez Catherine et Philippe Delesvaux (La Haie Longue, 49)

Par Bobosse92
Visite chez Catherine et Philippe Delesvaux (La Haie Longue, 49) Rendre visite à Catherine et Philippe Delesvaux est toujours une expérience à part. A part parce que l'on vient ici pas seulement pour le vin. Le couple est adorable, ouvert sur les problèmes de la société, et possédant un bon sens que je qualifierai de « paysan », ce qui pour moi est une vertu trop peu partagée. Ils savent également garder une bonne humeur communicative malgré deux millésimes maudits en 2012 et 2013 sans SGN (croisons les doigts pour 2014), et pour autant sans augmenter de façon inconsidérée les prix). Un grand merci une nouvelle fois pour leur accueil, leur simplicité et leur disponibilité. Donc, après une courte introduction sur le pays d'Anjou, sa géographie et sa géologie, nous entrons dans le vif du sujet avec une dégustation toujours attendue. Commençons par les rouges. Le Roc 2013 (Cabernet Franc) est un vin très croquant au nez, fruits rouges, une pointe soyeuse et un côté fumé qui m'a bien plus. Bouche de demi-corps, un peu vive (millésime oblige), avec un joli grain légèrement glycériné (sec). Finale légèrement perlante. Bien + La Montée de l'Epine 2013 (Cabernet Sauvignon) possède un nez plus "sérieux", sur les cerises noires, plus profond aussi, un soupçon réglissé et des notes de cassis en supplément. La bouche est raccord au nez, avec un supplémentant de fraîcheur et surtout une finale qui a du caractère avec son grain élégant. Très Bien Continuons avec les blancs secs (et tendres). La Feuille d'Or 2012 possède un côté velouté au nez ("c'est tout moi" : dixit Philippe). Le chenin dans son style caractéristique (que j'associe à tort à une légère oxydation ménagée - ceux qui me connaissent comprendront ...). La bouche est assez tendre, soyeuse, avec une grande minéralité en finale. Superbe grain également. Bien + L'Authentique 2012 possède un supplément de profondeur et de définition, une touche de pomme beurrée au nez du plus bel effet. Enorme vin en bouche, avec une acidité qui demande à se fondre évidemment. Glycérine douce, fumé léger et belle réglisse en finale, sur un substrat toujours minéral. Très Bien + Finissons avec les sucres. Les Clos 2011 est un botrytis fumé élégant, de belles notes charbonnées comme au bon vieux temps du Clos du Pavillon. La liqueur est douce et exotique en bouche, sur l'ananas, avec un grand équilibre. Finale montrant une complexité liée à l'acidité  salivante et à la minéralité du sous-sol. Retour sur des notes de coco. Très Bien + Le SGN 2011 est "typique" du SGN !, Frais, mentholé, charbonnée, avec un grain presque tannique. Botrytis très élégant et d'une persistance superlative. Excellent + Le SGN 2010 (230 g/l de sucres) est plus vineux, mais peut-être un peu fermé au stade de vieillissement. En bouche, la liqueur est énorme, montrant tout le potentiel de garde du cru et du millésime. Aujourd'hui déjà Excellent. Demain sans doute encore mieux. Terminons par l'Anthologie 2010. On ne sent pas (au nez comme en bouche) les 360 g/l de sucres.Nez sur les figues fraîches, avec un côté un peu "feuille d'or" / cognac. Bouche parfaitement équilibrée (déjà !) entre l'acidité et les sucres. Magnifique finale qui laisse une empreinte indélébile en bouche, sur le fumé, le charbonné et la minéralité. Excellent (potentiellement exceptionnel). Voilà, un moment de grâce s'achève. merci à nos hôtes d'un instant pour ces offrandes. RDV est pris pour de nouvelles aventures. Bruno

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines