Magazine Culture

HOTEL EUROPE – Théâtre de l'Atelier - JACQUES WEBER – BHL

Publié le 05 novembre 2014 par Justinteresting @chantalsutton1

HOTEL-EUROPE--2-.jpgL'histoire: Un homme, enfermé dans une chambre de l'Hôtel Europe, à Sarajevo, a très précisément deux heures pour rédiger un discours solennel sur l’Europe et son futur. Mais, au moment de prendre la plume, il se perd et se retrouve aux prises avec les contradictions de sa mémoire et de ce continent à la dérive….  

Que dire de ce monologue en cinq actes ?    

D’abord, que HOTEL EUROPE est superbement interprété par un excellent, époustouflant JACQUES WEBER.

Ensuite, que même si l'on n’approuve pas toutes les prises de position de Bernard-Henri Levy (BHL) –et c’est bien mon cas – HOTEL EUROPE est un formidable plaidoyer pour l’Europe et pour la tolérance et la paix. Ce n’est certainement pas ma génération qui se permettrait d’être anti-européenne. Cette génération née après le traité de Rome (et donc la création de l’Europe) et qui –la seule depuis des décennies- a eu la chance de ne subir aucune guerre sur son continent après l’horreur de 40-45. 

Enfin, qu’il faut, pour aller voir HOTEL EUROPE, il vaut mieux avoir un bagage littéraire, philosophique, culturel, politique et même….talmudique pour bien comprendre toutes les idées et saisir toutes les nuances. Autant vous dire que HOTEL EUROPE n’est pas accessible à tous. Et plus encore que le «bashing-anti-BHL » primaire dont a souffert cette pièce de théâtre, HOTEL EUROPE s’est forcément heurté au fait qu’elle est probablement trop élitiste à la fois dans le texte et dans les idées.  

Ajoutez à cela, que le «peuple français» se fait beaucoup « bousculer » par l’auteur (et c’est un euphémisme) pour la bonne cause - celle qui remet les valeurs de la France au premier plan - valeurs que BHL regrette ne plus y trouver. Mettez-y en plus une pincée de nombrilisme qu’on connait bien chez l’auteur, une montée des extrémismes et le fait que l’Europe n’est plus du tout une idée qui fait recette en France, alors vous comprendrez pourquoi HOTEL EUROPE ne se jouera plus encore très longtemps. DOMMAGE.

Le texte est excellent, l’acteur Jacques Weber le livre au public avec tout son talent et sa passion, la mise en scène de Dino Mustafic (originaire de Sarajevo) est parfaite, les décors extrêmement bien étudiés. Bref, tout y était pour faire de HOTEL EUROPE un succès.

En dépit de tout cela, la pièce s’arrêtera le 16 novembre prochain. Si vous avez tout le bagage intellectuel nécessaire, si vous pensez que l’Europe et la paix sont liées, si vous pouvez supporter un brin de mégalomanie sans y accorder trop d’importance, que vous soyez de «gauche » ou de «droite », précipitez-vous au THEATRE DE L’ATELIER avant le 16 novembre et savourez une pièce ambitieuse dans son contenu et dans son interprétation.

Anti-Européens et/ou allergiques-à-BHL s'abstiendront évidemment . Mais même si vous ne serez pas d’accord sur tout avec l’auteur (c’est bien mon cas) et même si vous désirez que l’Europe soit entièrement et complètement revue et corrigée (c’est aussi mon cas), vous ne pourrez que conclure que l’Europe est indispensable, une autre Europe (c’est sûr) mais l’Europe quand même.  

   

THEATRE DE L’ATELIER

1 Place Charles Dullin, 75018 Paris
tel 01 46 06 49 24

www.theatre-atelier.com

Jusqu’au 16 novembre 2014

Petit clin d'oeil si vous allez voir la pièce, allez donc boire un verre Au bon Bock - tout près du Théatre de l'Atelier. Ce restaurant est le plus vieux de Montmartre et le décor est resté d'époque (2 rue Dancourt Paris 18).

LOL-1732.JPG
 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Justinteresting 635 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine