Magazine Cuisine

Portes ouvertes à Sauternes : Château Guiraud

Par Daniel Sériot

Nous sommes allés, samedi dernier, aux portes ouvertes de Sauternes, pour goûter quelques vins proposés en bouteille par diverses propriétés qui accueillent les amateurs pour des visites de chais ponctuées par une dégustation. Nous débutons notre journée par les vins offerts au Château Guiraud, nous étions les premiers dégustateurs, et les bouteilles ont été ouvertes pour notre dégustation. Les vins ont manqué d’aération, ce qui a limité leur expression aromatique.

P1010121

Petit Guiraud (dénommé auparavant le Dauphin) 2012 subit les limites de ce millésime ingrat (aérien et à la liqueur modérée) : fruits plus frais que rôtis, palette aromatique simple, liqueur et allonge très modérée.

Guiraud 2010 qui manque d’aération vaut essentiellement par sa qualité de bouche ; liqueur pure et dense, fruits rôtis, et très belle fraîcheur qui évoque plus Barsac que Sauternes, le vin laisse entrevoir un très beau potentiel, dans un millésime, qui possède un style différent de 2009 ( luxuriance et très grande concentration) et 2011 (richesse et harmonie), mais exprime dans les meilleures propriétés des vins fort bien botrytisés, purs, aromatiques et frais.

Sauternes : Petit Guiraud 2012 ( deuxième vin)

P1010116

La robe offre une teinte jaune claire, le nez à aération évoque des arômes discrets de poire, de légers agrumes et des notes de miel. La bouche est souple, assez agréable, un peu plus liquoreuse dans un centre un peu plus haut que l’attaque agrémenté de fruits discrets. La finale élancée, est modérée dans son allonge et sa persistance, très fraîche, avec une expression aromatique discrète. Note potentielle 13.

P1010117

Sauternes : Guiraud 2010

P1010120

La robe de teinte or est assez soutenue, l’olfaction est nette et s’ouvre à l’agitation sur des arômes d’arômes d’abricot, de mandarine, de miel fin, et de légères épices orientales (safran). La bouche est élégante, onctueuse, dans une construction longiforme, portée par une liqueur pure, dense, et  concentrée, rehaussée de fruits rôtis. La finale est allongée, consistante, harmonieuse (très belle fraîcheur), dotée d’une liqueur très distinguée, un peu retenue dans sa persistance aromatique (manque d’aération) avec la rémanence des saveurs décelées à l’olfaction. Note potentielle 17,5

Posté par Daniel S à 00:03 - Liquoreux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines