Magazine Cinéma

Hunger Games - La Révolte : Partie 1 - Critique

Par Nopopcorn @TeamNoPopCorn

Hunger-Games-La-Revolte-Partie-1-Banner-1280px

Hunger Games : la révolte tuée dans l'œuf ?

L'année 2014 fut probablement l'année la plus longue pour les fans d' « Hunger Games » ! Un an après la fin des jeux du Capitole et la destruction du District 12, la belle Katniss Everdeen prépare sa vengeance !
Hunger-Games-La-Revolte-Partie-1-Photo-Jennifer-Lawrence-01
Le(s) plus

Dans cette suite directe de « Hunger Games : L'Embrasement », Katniss Everdeen se voit confier la mission de mener la révolution au sein des différents districts.

Les deux premiers opus de la saga se sont révélés être des parfaites critiques du fascisme, on y retrouve à nouveau l'oligarchie bourgeoise, la ghettoïsation des peuples, la répression totale par l'instrument policier ce qui fait de cette saga non seulement le meilleur film d'anticipation de son temps mais surtout la meilleur métaphore cinématographique de l'appareil fasciste !

Ce nouvel opus est quant à lui plus axé sur une critique de la propagande révolutionnaire ce qui apporte une touche d'autodérision et d'humour au film.

Toujours entourée par un casting de luxe : Donald Sutherland, Woody Harrelson, Elisabeth Banks, Stanley Tucci, Philip Seymour Hoffman (dans son dernier rôle) et Julianne Moore en chef de la rébellion, Jennifer Lawrence reprends à nouveau avec brio le flambeau de la révolution.

Hunger-Games-La-Revolte-Partie-1-Photo-Josh-Hutcherson-01Le(s) moins

Le final explosif de l'opus précédent nous avait tous laissé bouche bée et impatients de découvrir la suite. Malheureusement la vengeance présagée par le dernier regard caméra de l'actrice n'est pas au rendez-vous...

Le film de Francis Lawrence repose sur un scénario dont l'idéologie est plus axée sur une critique de la révolution et sur son organisation que sur la révolution en elle-même. Au final on se retrouve face à un scénario qui manque cruellement d'action contrairement à ce qu'on pouvait espérer...

Encore une fois, on a ce sentiment que cette première partie du diptyque final n'est qu'une longue introduction à l'épisode suivant ce qui casse complètement la dynamique du précédent film...

Hunger-Games-La-Revolte-Partie-1-Photo-Jennifer-Lawrence-Liam-Hemsworth-01
Conclusion

Si vous attendiez la révolution il faudra prendre votre mal en patience et espérer que l'opus final vienne à bout du président Snow et de son Capitole !

Ma note: 6.5/10


Hunger Games - La Révolte : Partie 1

Hunger-Games-La-Revolte-Partie-1-Affiche-Finale-France

Synopsis : "Katniss Everdeen s’est réfugiée dans le District 13 après avoir détruit à jamais l’arène et les Jeux. Sous le commandement de la Présidente Coin, chef du district, et suivant les conseils de ses amis en qui elle a toute confiance, Katniss déploie ses ailes pour devenir le symbole de la rébellion. Elle va se battre pour sauver Peeta et libérer le pays tout entier, à qui son courage a redonné espoir."
Réalisé par: Francis Lawrence / Avec: Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth / Genre: Drame, Action, Science-fiction / Nationalité: Américain / Titre original: The Hunger Games - Mockingjay : Part 1 / Distributeur: Metropolitan FilmExport
Durée: 2h03 / Date de sortie: 19 novembre 2014

Plus d'informations !

  • Les Anecdotes !

    Le 2 février 2014, Philip Seymour Hoffman mourrait tragiquement à New-York. Après le choc de la mort prématurée de Plutarch Heavensbee dans la saga, les fans se sont inquiétés de l'avenir du personnage. La production du film a donc expliqué qu'il ne restait qu'une semaine de tournage à l'acteur pour les deux parties du Tome 3 de Hunger Games. Par conséquent, les scènes incomplètes ont été réécrites, utilisant des angles de caméras et des effets digitaux et spéciaux pour mettre en valeur au maximum le travail de Hoffman sans altérer sa mémoire.

    Hunger Games – La révolte est l'adaptation du troisième et dernier tome des romans de Suzanne Collins, mais la production a décidé de faire deux films pour conclure l'aventure cinématographique. En revanche, le tournage des deux longs-métrages s'est fait sans interruption et s'est achevé le 20 juin 2014 après 152 jours.

    A seulement 17 ans, la jeune chanteuse néo-zélandaise Lorde s'est vu confier la supervision de la bande originale du film Hunger Games – La révolte : Partie 1. Faisant appel à différents artistes, elle a promis beaucoup de surprises. Lorde interprète également un titre exclusif pour le film.

    Après un passage par les studios d'Atlanta et avant un arrêt à Berlin, Jennifer Lawrence et toute la production des derniers épisodes de la saga Hunger Games ont posé leurs valises à côté de Paris. Les tournages ont eu lieu à Ivry-sur-Seine et au Palacio d'Abraxas à Noisy-Le-Grand. Ce même lieu avait déjà servi pour le film Brazil de Terry Gilliam. Il faudra cependant attendre l'automne 2015 pour découvrir ces scènes made in France, dans la dernière partie de la franchise.

    Si, en France, les deux derniers opus Hunger Games s'appellent La révolte, la version originale sous-titre Mockingjay : Le Geai moqueur. Cet animal a en effet une grande symbolique dans la saga. Katniss (Jennifer Lawrence) porte, dès le premier film, une broche représentant un geai moqueur. Par la suite le Mockingjay devient l'emblème de la révolte et le surnom de l'héroïne.

    Toute l'équipe de Hunger Games – La révolte avait fait le déplacement à Cannes en mai 2014. En parallèle de la compétition du Festival, Liam Hemsworth, Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson et les autres sont venus répondre aux nombreuses questions des journalistes lors d'un Photocall au Majestic. L'hôtel cannois était d'ailleurs décoré aux couleurs de la rébellion pour l'occasion.

    Les deux derniers volets de Hunger Games – La révolte ont un aspect bien plus politique que les précédents films. L'acteur Josh Hutcherson explique d'ailleurs que c'est en partie ce qui fait le succès de la franchise. En effet, comme pour les très célèbres sagas Le Seigneur des Anneaux et Harry Potter, Hunger Games met en scène une personne (normale) qui se lève pour faire la différence. Alors que Katniss subissait durant les deux premiers épisodes de la saga, ce troisième film marque le début de la révolte.

    Le 22 mai 2014, la Thaïlande fait face à son 19ème coup d'état depuis 1932. La junte militaire a ainsi pris le pouvoir après avoir instauré la loi martiale et la censure. Les protestations se font rapidement entendre. On voit alors apparaitre à la télévision des habitants silencieux faire un signe très connu chez les fans d'Hunger Games : le bras levé avec le pouce et l'auriculaire se touchant. Ce salut, symbole utilisé par la rébellion menée par Katniss, a été interdit par les militaires thaïlandais.

    Pour que le tournage de Hunger Games – La révolte Partie 1 et Partie 2 reste secret, le projet a été intitulé Seashore. Il fallait également donner un mot de passe aux vigiles à l'entrée du plateau.

    Dans le livre Hunger Games –La révolte, la pétillante Effie Trinket (Elizabeth Banks) apparaît très peu. C'est l'écrivaine et auteur de la saga Suzanne Collins qui a appelé la production après avoir vu Hunger Games – L'embrasement, pour dire qu'il fallait absolument que le personnage apparaisse dans La Révolte.

    Depuis le lancement de la promotion de Hunger Games – La révolte : Partie 1, le Capitole et ses districts ont l'air plus vrai que nature. Le 19 juin 2014, 7 affiches de propagande sont diffusées sur la toile mettant en scène les « héros des Districts ». Quelques jours plus tard, c'est le président Snow (Donald Sutherland) lui-même qui s'adresse aux habitants de Panem dans une vidéo virale, pour rappeler que le Capitole a besoin d'eux autant qu'eux ont besoin du Capitole. Un site internet (thecapitole.pn) a même été mis en ligne "avec l'autorisation du ministère de l'information du Capitole". La rébellion a vite riposté en piratant la diffusion du message de Snow et en créant à son tour, un site internet, district13.co.in. De quoi vivre la révolte, comme si on y était.

    Pas de cross-over entre la désormais mythique série et la franchise Hunger Games, mais la présence dans les deux derniers volets de la saga Hunger Games - La révolte de Natalie Dormer, alias Margaery Tyrell dans Game of Thrones. La jeune actrice, qui interprète Cressida, joue un rôle essentiel dans la rébellion contre le Capitole, aux côtés de Katniss (Jennifer Lawrence).

    Jusqu'ici, les deux premiers volets de la franchise Hunger Games n'avaient pas dévoilé le coeur du district 13, l'endroit le plus secret de Panem. Dans ce nouvel opus, nous découvrons ce qui se déroule dans les souterrains de ce district qui cherche à contrecarrer les plans du Capitol.

    Ce troisième volet des aventures de Katniss accueille de nouveaux arrivants au casting tels que Julianne Moore et Mahershala Ali, plus connu pour avoir joué dans L'Etrange histoire de Benjamin Button, The Place Beyond the Pines et dans la série à succès House of cards.

    Le chef décorateur Philip Messina s'est inspiré de l'aspect sombre et austère des bunkers et des centrales nucléaires des années 60 et 70, pour créer le décor du District 13. Il fallait que la nouvelle technologie cohabite avec d'anciennes machines, de façon à mettre en évidence le fait que ce district fonctionne de manière indépendante du Capitol.

    Pour le District 13, les décorateurs ont conçu des aéroglisseurs à l'apparence plus ancienne que ceux appartenant au Capitol. Il était important de bien différencier la pauvreté de ce district du luxe du Capitol. De plus, les aéroglisseurs devaient donner la sensation de voler, c'est pourquoi ils ont été suspendus à une grue, dont la base a été solidifiée avec de l'acier.

    Pour la création des costumes des habitants du District 13, les deux chefs costumiers Kurt Swanson et Bart Mueller (costumiers pour les films Dallas Buyers Club et Stoker) ont cherché l'inspiration du côté des bleus de travail américains des années 40. C'est pourquoi, les costumes du film sont sobres, dans des teintes grises assez ternes. Mueller ajoute : "Il semble logique qu'en des temps aussi austères, où les ressources se font rares, il n'y ait pas beaucoup de tissu ; les habitants du District 13 font donc avec ce qu'ils ont sous la main."

    Jeanne d'Arc a été le point de départ pour imaginer le costume du Geai Moqueur porté par Katniss. Kurt Swanson précise qu'il fallait que son personnage ressemble davantage à une femme soldat, plutôt qu'à un super-héros. C'est pourquoi le plastron de Jennifer Lawrence ressemble à celui porté par les soldats, mais est doté d'un caractère un peu plus original.

    Les nouveaux personnages du District 13, Messala, Cressida, Castor et Pollux ont été accoutrés de costumes multifonctions, composés d'équipements de prises de vues et de casques enregistreurs de vidéos, adaptés à la vie militaire de ce district.

    Pour ce nouvel opus, les maquilleurs Connor McCullagh et Nikoletta Skarlatos ont imaginé un maquillage beaucoup moins extravagant que pour les films précédents. En effet, les deux spécialistes se sont inspirés de photos datant des années 30, ainsi que de photoreportages d'aujourd'hui. De plus, ils ont cherché à se rapprocher de l'ambiance visuelle de certaines sociétés de notre histoire, telles que les Quarkers (ou Société religieuse des amis) et l'Union soviétique.

    Alors que son personnage est célèbre pour être haut en couleur, Effie change d'apparence dans ce nouveau film. Son maquillage devait être sobre, discret, voire même quelque peu austère, tout comme sa tenue. Cependant, celle-ci garde son aspect authentique, en essayant de se confectionner une tenue originale avec les moyens du bord du District 13.

    Natalie Dormer (Game of Thrones) interprétant Cressida dans Hunger Games La Révolte - Partie 1 s'est rasée la moitié de la tête pour correspondre davantage au physique du personnage décrit dans le livre de Suzanne Collins. Par ailleurs, l'actrice devait porter un tatouage représentant une sorte de plante grimpante, que Ve Neill (chef maquilleur) et Glenn Hetrick (maquilleur d'effets spéciaux) ont dessiné spécialement pour elle, directement sur sa peau afin d'épouser les formes de son corps et de donner l'impression que la plante s'enroule autour d'elle. Une heure de maquillage par jour était nécessaire pour réaliser ce tatouage.

    Evan Ross, l'interprète de Messala, porte des prothèses (fabriquées par Glenn Hetrick, le maquilleur d'effets spéciaux) en guise de piercings, car il aurait fallu attendre la cicatrisation s'il s'était vraiment fait percer les oreilles.

Et vous qu'avez-vous pensé du film Hunger Games - La Révolte : Partie 1 ?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nopopcorn 12250 partages Voir son profil
Voir son blog