Magazine Cuisine

Quelques grandes quilles pour le plaisir

Par Matlebat
Bonjour à tous,
Pour un camarade venant fêter la rémission quasi complète de mon grand, nous avons sorti quelques étiquettes :-)
Pour l'entrée et apéro, un vin  que j'aime beaucoup :
Quelques grandes quilles pour le plaisirVdP Cote de Provence, Henri Milan Le Grand Blanc 2012 : Un nez séduisant de fruit mûr varié, note de pêche mais aussi de fruit rouge, avec un coté épice patchouli, fond amande, d'aubépine, de calisson évoluant vers le fenouil menthol. La bouche est ronde, ample à l'attaque, joli gras bien soutenu par la matière, ça reste équilibrée et fin, délicat, sur la pêche, le fruit jaune, puis les épices, léger patchouli, note d'aubépine, presque amande, fond légère pointe animal, fourrure qui donne un coté sauvage, canaille. La finale est ronde, très friande, expressive avec une pointe de fraicheur tonique, sur le fruit blanc et jaune, la pêche, la pomme reinette, note aubépine, fond amande, calisson d'aix puis fenouil, menthol. J'aime toujours autant Excellent 91 (16,5)
Quelques grandes quilles pour le plaisirPauillac, Chateau Grand Puy Lacoste 1982 : Un nez classe, profond, typique, de cuir, de cassis, note graphite, tabac blond, épice boite a cigare, fond fumé, mais dans un profil austère. La bouche est robuste, puissante, large, tanins soyeux, denses, de la profondeur par la fraicheur, mais le profil austère du nez se poursuit en bouche, sur le cassis, note graphite, vieux cuir, tabac blond, pointe encre et fond fumé. La finale est fraiche, tonique, bien enrobée, pointe amer, longue persistance de cassis, de cuir, de tabac blond, note épice typé boite à cigare et fond fumé. C'est excellent bien sûr, mais ça reste assez austère dans un style puissant classe bien sûr, mais manquant d'un peu de gourmandise, je trouve. 93 (17).
Quelques grandes quilles pour le plaisirMorey Saint Denis, Domaine des Lambrays Les Loups 2005 : Un nez explosif, gourmand, de fruit noir et rouge mûr, note clou de girofle marqué, épice, pointe fraiche ronce, fond léger fumé cacao. La bouche est corpulente, large, tanins soyeux, pas d'une grande densité, mais belle fraicheur, tonicité (2005), gourmandise, sur le fruit rouge mûr, note sureau, puis épice clou de girofle, fond de ronce et sous-bois qui équilibre une finale fraiche, tonique, très belle persistance de fruit noir mûr, note clou de girofle très élégante, puis ronce et fond fumé cacao. Excellent 93+ (17,5). Et j'en viens presque à regretter d'avoir vendu mes Clos, quoisur, j'ai toujours aimé ce 1er cru les Loups (jeunes vignes du Clos) que je trouve toujours réussi !
Amicalement, Matthieu

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Matlebat 1246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines