Magazine Culture

Y a encore du boulot

Par Antoine06 @AVissuzaine
Samedi matin, dans le but de rendre hommage aux dix-sept victimes assassinés par des minables pour les seuls tords d’avoir été dessinateurs libres ou policiers ou juifs, je me suis rendu à la marche silencieuse organisée à Nice où tout le monde braillait « Je suis Charlie », le clivant Maire de Nice, Christian Estrosi, en tête de cortège, son frère ennemi de prédécesseur, Jacques Peyrat, ex FN, également sur les rangs. Non, je ne voulais pas brandir la pancarte que l’on m’a mis dans les mains ni crier avec eux, ce n’est pas ma vision du recueillement. Si j’avais voulu porter une pancarte, cela aurait été « Je suis moi, je suis choqué par l’assassinat de dix-sept personnes et fermez vos gueules ». Dimanche après-midi, tous les grands de ce monde soutenaient dignement le deuil des français, parmi ces pseudos-Charlie, citons quelques charlots : Ali Bongo, président de la République gabonaise dont le pays est brillamment classé 98e dans le classement de la liberté de la presse. « Sur les réseaux sociaux gabonais, nombreux rappellent qu’en septembre 2012, la télévision TV+ a été attaquée par des hommes cagoulés, après avoir subi, lors des élections de 2009, le mitraillage de son émetteur, sans qu’une enquête n’ait été réellement menée ou que les officiels ne s’en soient montrés émus. Aussi, un bon nombre d’internautes gabonais se demandent pourquoi Ali Bongo ne pratique-t-il pas chez lui ce qu’il prêche en allant participer à la marche pourCharlie Hebdo. Au Gabon, «des pères et des mères de famille se font battre sauvagement, n’importe comment, pour justement qu’ils renoncent à penser qu’ils peuvent jouir d’une quelconque liberté dans leur pays et c’est ce président-là qui annonce fièrement qu’il va manifester aux côtés d’Hollande? Moi si j’étais à Paris, j’irai manifester contre lui avec une grosse bannière géante qui recouvrera tout un building», écrit une chroniqueuse gabonaise d’Amérique du Nord sur son mur Facebook. » Ma source sur ce lien 
Sergueï Lavrov, ministre russe des affaires étrangères. 148e dans le classement de la liberté de la presse. Rappelons que depuis 2000 plus de 150 journalistes ont été tués en Russie en raison de leurs prises de position. Plus d’une vingtaine de meurtres sont toujours non élucidés Ma source sur ce lien
Viktor Orban, premier ministre hongrois, c’est un tel démocrate que le Hongrie est rebaptisée République Soviétique de Hongrie « Votée en décembre 2010, la très décriée loi sur les médias voulue par Orban n'est pas une exemple en matière de liberté de la presse et de liberté d'expression, notamment avec les amendes très élevées, de l’ordre de 650.000 €, qui peuvent être infligées aux médias et la création d’un Conseil des médias dont les membres ont été nommés par… le Fidesz (le partie d’Orban). Une situation qui n’a pas évolué et qui continuait d'inquiéter le commissaire aux Droits de l'homme du Conseil de l'Europe en décembre 2014.» Mes sources sur ce lien-ci et ce lien-là
Je pourrais continuer avec la Jordanie, la Turquie, et bien d’autres. Sans commentaires. Le classement RSF de la liberté de la presse, c'est ici
Logique après cela que Willem déclare « vomir sur ceux qui subitement disent être nos amis »
La cerise qui a fait déborder le vase, c’était dimanche soir, quand France Télévision et France Inter organisaient ensemble une soirée à l’auditorium de la Maison de la Radio ou nombre de chanteurs sont venus pousser la chansonnette, et d’humoristes raconter leurs blagounettes. C’est un peu dommage que Didier Porte et Stéphane Guillon n’aient pas été invités, l’unité nationale aurait eu encore plus de gueule. Rappelons que Porte et Guillon se sont fait virés de France Inter en 2010 pour avoir tenus des propos jugés irrévérencieux par leur directeur de l’époque, Philippe Val, ancien directeur de ….. Charlie Hebdo ! Sinon, il s’est passé quoi d’autre ce week-end ? Il a fait beau. L’actrice Anita Ekberg est décédée. Ah, si, j’allais oublier tant l’information est passée inaperçue. Au Nigeria, Boko Haram a perpétré le pire massacre de sa sinistre histoire faisant des milliers de victimes ! Les articles sur ce sujet : Jeune Afrique, Le Figaro, Slate
Je laisse à Wolinski le soin de conclure :  Y A ENCORE DU BOULOT

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antoine06 2209 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines