Magazine Cuisine

Primeurs 2014 : Pessac-Léognan (vins rouges)

Par Daniel Sériot

Les vins ont été dégustés mercredi premier avril au château Smith Haut Lafitte dès l'ouverture à 9 heures 30 dans de bonnes conditions. La qualité est très hétérogène, si la quasi totalité des vins est dotée de fruits frais et expressifs, de nombreux vins manquent de corps et d'allonge. Les propriétés qui chaque année élaborent des vins de grande qualité (selon les contraintes du millésime) dominent cette dégustation avec des vins complets qui ne sont pas du niveau de ceux issus des millésime 2009 et 2010. Nous avons pu observer que le château Les Carmes Haut-Brion continue sa progression, brillamment commencée en 2012. Cette propriété a désormais rejoint le peloton de tête des châteaux présentant leur vin à l' UGC.

Haut Bailly n' a pas présenté son vin dans le cadre de l'UGC, il fallait se rendre à la propriété pour le goûter. Quelques vins parmi les plus réussis ont pu être déguster une autre fois en d'autres lieux.


P1020035

Bouscaut

Le nez discret laisse entrevoir à l'aération des arômes de fruits rouges. La bouche est souple, longiligne, les fruits restent discrets, la finale dans la continuité est portée par une acidité assez vive, elle est assez peu expressive. Noté 84-86 sur cette dégustation.

Carbonnieux

L'olfaction est assez ouverte, avec des arômes de fruits rouges et quelques notes florales. La bouche est délicate, veloutée, un peu plus étoffée dans un centre fruité. La finale allongée est très fraîche élégante et fruitée. Noté 89-91

Les Carmes Haut-Brion

L'aération dévoilent des arômes de fruits mûrs, agrémentés de notes florales. La bouche est très veloutée, charnue, les tannins fins et mûrs se trament dans un corps fuselé dense, rehaussé d'intenses fruits purs. La finale est longue, les tannins restent bien enrobés, harmonieuse, et très persistante. Noté 93-95

Domaine de Chevalier

Le nez évoque les fruits mûrs, nuancés de notes florales (dont la violette), et d'élevage de qualité. L'attaque est quasiment soyeuse, les tannins fins et mûrs sont enrobés par une chair bien formée, le milieu de bouche est plein d'une bonne densité agrémenté de fruits purs et très expressifs. La finale est longue, très veloutée, fraîche et très persistante . Noté 92-94+

De Fieuzal

Le vin est en sérieuse prise de bois, et se dévoilent à l'aération des arômes de fruits mûrs. La bouche est souple, l'élevage masque en grande partie les qualités du vin, avec une sensation sèche et astringente en finale. Une autre dégustation aurait été nécessaire. Non Noté

De France

Le nez un peu discret évoque les fruits rouges. La bouche est souple, longiforme, fine, fruitée. La finale dans la continuité est très fraîche (acidité un peu vive) et assez expressive. Noté 84-85

Haut-Bergey

Des arômes légèrement toastés dominent. La bouche est mûre, plus étoffée dans son centre, fruitée, assez charnue, elle s'allonge dans une finale d'une bonne fraîcheur, un peu plus tannique, et expressive. Noté 88-90

Larrivet Haut-Brion

Des arômes d'élevage, et de fruits se dévoilent à l'agitation. La bouche est veloutée, délicatement charnue, avec un corps fuselé élégant et fruité. La finale est allongée, fraîche un rien plus tannique, fruitée et florale. Noté 89-91

P1020037

Latour-Martillac

Le nez est floral et fruité. La bouche longiligne, velouté, un peu plus consistante dans un centre fruité. La finale est un peu plus tannique, fraîche, avec des fruits plus discret. Noté 86-88

La Louvière

Des fruits mûrs et des arômes d'élevage élégants s'associe à l'olfaction. La bouche est bien construite dans un corps bien dessiné, fruitée. La finale allongée est fraîche, fruitée, et légèrement marquée par les tannins du bois. En l'état noté : 88-90, mais pourrait être évalué plus haut après la mise.

Malartic-Lagravière

Le nez révèle à l'aération des arômes de fruits mûrs, de fleurs, de légères épices et d'élevage de belle qualité. La bouche est très veloutée bien en chair, les tannins fins, mûrs et serrés se trament dans un corps dense et plein rehaussé de fruits purs et intenses. La finale est longue, soutenue, très élégante, d'un séduisant velouté de texture et très persistante. Noté 93-95

Olivier

Des fruits discrets se révèlent à l'agitation. La bouche est fine, longiforme, fruitée. La finale dans la continuité, est svelte, fraîche et fruité. Noté 86-88

Pape Clément

Fruits mûrs, fleurs et élevage de qualité s'associent dans une olfaction expressive. La bouche est très veloutée, les tannins fins et mûrs se trament dans un corps bien formé charnu et très fruité. La finale est longue, d'un élégant velouté de texture, fraîche et très persistante. Noté 93-95+

Pique Caillou

Le nez assez ouvert évoque les fruits rouges. La bouche est souple, longiligne, velouté, fruité, la finale, dans la continuité est fraîche svelte et fruitée. Noté 85-87

P1020038

Smith Haut Lafitte

Très beau nez intense de fruits variés mûrs, et de fleurs (roses et violettes). La bouche offre un séduisant velouté de texture dès l'attaque, le vin se développe dans un corps fuselé d'une bonne densité, charnu et très fruitée. La finale est longue, fraîche, d'une bon maintien, avec des tannins bien enrobés et d'une avenante persistance aromatique. Noté 93-95

P1020040

Grille de lecture

Vin défectueux : non noté, 10-12/79-83 : vins sans défauts majeurs, mais sans intérêt, 12,5-13/84-85 : vin moyen, 14,5-15/86-87 : bon vin : qui commence à avoir une allonge convenable, 15,5-16/90-91 : très bon vin, 16,5-17/92-93 : excellent vin, 17,5-18/94-95 : grand vin, 18,5/96 : très grand vin, 19-19,5/97-98 : vin exceptionnel, 19,75/99 : une approche de la perfection

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2014 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines