Magazine Cuisine

Deux vins rouges pour un repas

Par Daniel Sériot
Crédit photo : Hajnalka Ardai Mrs./SXC

Un des mes amis suisses est venu me rendre une petite visite, fin avril. Grand amateur et connaisseur en vins de Bordeaux, je lui ai servi cette première bouteille commentée ici, à l’aveugle. Sachant qu’il avait quelques réticences avec l’appellation  Châteauneuf du Pape, comme le plat s’y prêtait, je lui en ai servi un, à l’aveugle !!!

Pauillac : Pichon Baron 1988

La robe est foncée au centre du verre, à l’approche du disque le vin prend une teinte grenat, puis brune à légèrement orangée, sur le liseré qui borde le disque. Le nez est bien ouvert, et d’une bonne intensité, avec une petite note animale en première impression, qui fait place rapidement à des parfums  d’humus, de feuilles mortes, de tabac, d’épices, et de petites baies noires (en second plan ). L' attaque est nette, avec une matière bien construite, des tannins bien enrobés, dont on perçoit un  « rien « de fermeté (très discret), l’acidité perceptible, mais « mûre », ravive les saveurs (plus fruitées qu’au nez), avec une milieu de bouche d’une bon volume, et charnu, la finale, d’une persistance normale, est fraîche, d’une bonne complexité, assez épicées.

CDP La Janasse Vieilles Vignes 2001

La robe est profonde, avec des reflets de couleur carmin à rubis, le nez est intense, précis, excitant, avec des arômes de framboises, de cerises, de thym, d’épices douces, de laurier, et des notes de menthol. L’entrée en bouche est délicate, avec un vin qui remplit rapidement le palais, une chair serrée, des tannins ciselés ; le milieu de bouche est très plein, les saveurs sont gourmandes, la finale est longue, intense, d’une belle complexité, avec des notes de figues s’ajoutant aux saveurs précédentes, une fine acidité contribue à donner une sensation de fraîcheur suffisante (pour l’appellation). Un superbe vin. Noté 17,5+


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines