Magazine Cuisine

Dégustation à l'aveugle de vins de Bordeaux de la rive droite du millésime 2012 (1)

Par Daniel Sériot

Nous nous retrouvons samedi 23 mai pour une séance de dégustation à l'aveugle dédiée aux vins de la rive droite de Bordeaux du millésime 2012. Comme le lecteur pourra s'en rendre compte une grande majorité des vins fait la part belle à des vins aux prix abordables. Les vins ont été mis en carafe deux heures trente avant le début de la dégustation par notre préparatrice habituelle qui n'évalue pas les vins. Cette dégustation n'a pour seule vertu que d'apprécier plus ou moins un vin à un instant t sans préjuger de son devenir ou de son évolution dans x années. Compte tenu des contraintes du millésime, certains vins (selon le pourcentage de cabernet franc et de cabernet sauvignon dans l'assemblage) demanderont plus de temps pour se livrer et s'aborder ainsi que ceux dotés d'un élevage plus ambitieux. Parmi les quatre vins commentés aujourd'hui, et regoûtés le lendemain (bouteille découverte) seul Alcée s'est montré plus aimable, un peu plus épanoui, avec la disparition des notes d'amertume en finale.

WP_20150523_17_58_34_Pro

Les robes sont assez profondes à profondes, de couleur pourpre à sanguine

WP_20150523_17_57_40_Pro

Saint Emilion : Clos de la Rose 2012

L'olfaction un peu discrète évoque les cerises fraîches, avec des notes épicées et un léger élevage. La bouche est dotée d'une chair minimaliste, centré dans la continuité de l'attaque. La finale de longueur normale est légèrement fruitée, amère et tannique. Noté 12, moyenne du groupe 13, 27

WP_20150525_18_48_17_Pro

Saint Emilion : Mangot cuvée Todeschini 2012

Le nez, avec une sensation légèrement crémeuse est assez ouvert, avec des arômes de fruits noirs, de légères épices, et un un élevage de qualité assez marqué. La bouche est assez veloutée, plus compacte dans un centre, souligné par des fruits discrets. La finale est tannique, avec des amertumes marquées, des fruits retenus, et un élevage assez dominant. Noté 13, moyenne du groupe 14,05

WP_20150523_17_57_45_Pro

Castillon-Côtes de Bordeaux : Alcée 2012

Des arômes de cerises, nuancés de notes florales, et d'élevage bien dosé se dévoilent à l'aération. La bouche est dotée d'une chair délicate qui enrobe des tannins mûrs, plus pleine dans un milieu de bouche assez fruité. La finale d'une bonne allonge est fraîche, avec des arômes de cerises et d'épices pas entièrement épanouis, et ponctuée de légers amers. Noté 14, moyenne du groupe 14,77

WP_20150525_18_48_21_Pro

Saint Emilion : Cassini 2012

Quelques fruits rouges, de légères épices, à l'agitation. La bouche est assez linéaire, les fruits manquent d'éclat (ternes). La finale assez fruitée, associe des sensations un peu sucrées et métalliques . Noté 11, moyenne du groupe 13,06

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines