Magazine Cuisine

Le billet de Pauline : ma balance, amie ou ennemie ?

Par Thomasbing19 @Fourchetteetb
Actus Le billet de Pauline : ma balance, amie ou ennemie ? Et bien là,  mon cœur bal… ! (Oui, je sais elle est facile)
En tout cas, je pense qu’elle a toujours fait partie de ma vie. Petite, ma balance (c’est  celle de mes parents), je grimpais dessus en cachette. C’était une sorte de jouet fascinant : « Oh !!! Je monte dessus et la grosse aiguille, elle avance à droite !!! MAGIE !!!! » Ouais magie, tu parles : T’as bouffé trois tonnes de gâteaux et de bonbons et t’as pris trois kilos en une semaine… MAGIE !!!!
A l’adolescence, ma balance, j’ai commencé à la surnommer « Madame je sais tout » et aussi « Madame Parfaite ». Elle m’énervait au plus haut point et surtout, elle me faisait peur. J’avais l’impression d’un monstre sans pitié tapie dans l’ombre de ma salle de bain, prête à me flinguer le moral en un tour d’aiguille. A l’époque, remplie de complexes (Plus maintenant…Bref), il me semblait qu’elle me scrutait et me parlait : « Ma pov’fille ! Qu’est-ce que t’es grosse !!!! Tu crois que Geoffrey (mon amoureux , qui ne l’a jamais su… de l’époque) va s’intéresser à toi ? Mais regarde-toi ma pov’fille si t’en as le courage !!! Et arrête de me piétiner tu vas m’abimer ! J’ai encore toute ta famille de poids lourds à supporter ». Sympa.
Elle me renvoyait mes complexes à la figure surtout avant d’aller à la piscine au collège.  Quel cauchemar planifié, la piscine : Se mettre en maillot de bain devant tout le monde quand tout pousse chez toi (fesses, cuisses, moustaches…) sauf tes titis ! L’horreur !!!! Et devant Geoffrey en plus !!!!
J’avoue avoir eu envie de lui faire la peau plus d’une fois à ma balance !!!
Adulte. Elle est toujours là. Sous le placard de ma salle de bain. Pas trop en vue…
Quand je tombe amoureuse et que je dois maigrir en trois jours top chrono avant mon super diner aux chandelles et micro-ondes chez moi, je l’adore !!! Surtout si elle affiche une perte de poids significative (même deux grammes ca me va !!!). Dans ces moments, j’ai envie de l’embrasser et de danser la valse de vienne avec elle dans tout mon appartement. Je me transforme en véritable karaoké et lui murmure les plus belles balades romantiques au creux de l’oreille.
Mais, quand mon nouveau jules, au bout de deux jours d’une relation torride me quitte, je me jette sur tout ce qui passe : chocolat, choucroute à même la boite, glaces, gâteaux, saucisson (si si)…Et bien là, j’ai envie de l’exploser contre le mur ma balance comme quand j’étais ado(Anti social tu perds ton sang froid !!!!). Je la déteste, je la hais. C’est de sa faute « Madame Parfaite » si j’ai grossi (si si)
Pour tout vous dire, j’ai amené ma balance sur le dernier vide-grenier de mon quartier pour la revendre. Elle prend trop de place (Qui a dit comme toi ?) J’avais envie de m’en débarrasser une fois pour toute. Trop de souffrance, de honte, de culpabilité…
Tous ses faux espoirs après un régime draconien où ses aiguilles ne bougent pas d’un iota !!!! Marre de cette mauvaise image qu’elle me renvoie en permanence et cette façon qu’elle a de me rabaisser tout le temps (non je ne suis pas parano !!!!).
Et, puis, soudain, je la regarde sur mon stand et elle me fait de la peine « Madame je sais tout » : Personne ne la regarde ni ne marchande son prix. Personne n’en veut ! Elle perd soudain de sa superbe à mes yeux. Beaucoup moins impressionnante d’un coup.
Alors, je me suis mise à repenser aux bons moments passés ensemble : Ces jours (il y en a eu quelques-uns…) où elle m’indiquait une grande perte de poids après un régime acharné. Ses moments où son aiguille ne bougeait pas alors que je pensais avoir pris du poids après des excès de table. Et puis, ses instants à l’adolescence où grossir et bien c’était « se rebeller contre la société phallocrate, uniformisée et  politiquement correct » (A chacun sa révolution)
Tout devient clair à cet instant : Ma balance, c’est comme une amie d’enfance qui m’a  vu grandir (qui a dit grossir ?). Vous savez, on en a toute une. Une amie qui nous connait par cœur. Qui nous gène parfois car elle connait nos pires secrets inavoués, nos grosses hontes. Elle ne nous fait pas de cadeau et nous dit les choses en face ! Mais, on l’aime plus que tout car elle a toujours été là dans les bons comme dans les mauvais moments.
Discrètement, je récupère ma balance sur le stand, je l’emballe et la cache pour mieux la ramener chez moi. Son manque de succès aujourd’hui sera notre secret.  
Et, nous deux, je crois bien que c’est reparti pour un tour (pas d’aiguille)!
 

Qui est Pauline Cartoon ?

Pauline Cartoon est humoriste. Vous avez du la voir dans notre web-série LES GROGNASSES. Son personnage nous avait touché. Pauline est comme cela dans la vie : femme enfant, rieuse, gourmande et bonne vivante, toujours la première à faire la fête. Du coup, elle grossit plus vite que son ombre !
Alors,en exclu pour nous, elle va parler chaque semaine de ses régimes, ses expériences, ses amours, ses coups de coeur , ses coups de gueule...Bref ! On va bien rigoler !
Pour suivre, l'actu de Pauline Cartoon, vous pouvez aller sur sa page Facebook ou sur son site : www.pauline-cartoon.com
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thomasbing19 409752 partages Voir son profil
Voir son blog