Magazine Cuisine

Souvenirs, souvenirs

Par Bobosse92
Pour terminer en beauté le rite de la célébration de nos 30 ans de mariage, nous avions organisé un buffet campagnard dans notre Normandie natale. Par chance, ou comme toujours si l'on est optimiste, le temps était de la partie. Souvenirs, souvenirs Souvenirs, souvenirs Souvenirs, souvenirs L'objectif n'étant pas une dégustation dans les règles de l'art (j'allais dire comme des professionnels), ma description des vins bus ce jour-là restera sommaire. L'essentiel étant de réunir famille et amis autour d'une table conviviale. En apéritif, un Champagne Grand Cru Georges Vesselle : un champagne très vineux, assez puissant, des notes de fruits rouges et un dosage léger. Belle association de gras et de droiture. Très Bien Souvenirs, souvenirs En blanc, j'avais choisi un Anjou blanc, Feuille d'Or 2012, Philippe Delesvaux : magnifique tension florale, un substrat minéral intense et cristallin sur une base de maturité juste. Très belle finale salivante. Grand classique mais quelle classe. Excellent Souvenirs, souvenirs En rouge, un Anjou rouge, le Roc 2013 de Philippe Delesvaux : je reprendrai les notes du Salon des vins de Loire tellement le vin s'est présenté sous un jour gouleyant. Une gourmandise, un papier de fruits rouges, acidulés et épicés. Belle rondeur qui vient adoucir la jeunesse du vin. Un cadeau pour moins de 7 €. Excellent Souvenirs, souvenirs Avec le fromage (dont un Comté 24 mois de la fruitière de Chaux des Crotenay), ce Château Chalon 2002, domaine Baud : un Jura abordable pour mon palais plus habitué au Chardonnay bourguignon. Un oxydatif civilisé, belle rondeur, fin et délicat. Très Bien (si les spécialistes du "jaune" peuvent venir à mon secours et compléter ma description - pas toi Gweno !).
Une petite sucrette pour ces dames (que j'ai également goutée), un Coteaux du Layon, les Clos 2010 : encore un cadeau que ce "simple" passerillé. Il a tout d'un grand, charbonné, rôti, tannique et fumé sans oublier une acidité vivifiante et un côté frais / mentholé qui prolonge le plaisir. Excellent Souvenirs, souvenirs Enfin, avec les gâteaux aux fruits rouges et blancs (c'est au choix mais j'ai pris des deux), un magnum de Porto vintage 2000, Quinta do Castelinho (désolé, mais Philippe Delesvaux ne fait pas encore de Porto) : une grande puissance fruitée maîtrisée, une charge tannique douce et un côté alcool très légèrement marqué. Belle finale. Très Bien Souvenirs, souvenirs Voilà, la fête s'est bien passé, l'impétrante (qui me supporte depuis plus de 30 ans) a eu le droit à un joli bouquet de fleurs ... Souvenirs, souvenirs ... et au sourire toujours naturel de quelques amis. C'est quand la prochaine ? . Bruno 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines