Magazine Cuisine

Dégustation à l'aveugle de vins de la rive gauche de Bordeaux : millésime 2012 (1)

Par Daniel Sériot

La dernière séance de notre club de dégustation de l'année 2014-2015 ( nous suivons le calendrier scolaire) a été consacrée à la dégustation à l'aveugle de quelques vins de la rive gauche de Bordeaux du millésime 2012. Les vins sont collectés et préparés par mon épouse, qui les déguste comme tous les participants, mais ne les évalue pas. Ils ont été mis en carafe deux heures avant d'être goûtés. Les notes des dégustateurs sont données et enregistrées, avant qu'ils ne soient dévoilés.

Nous avons eu la bonne surprise de découvrir des vins des vins plutôt agréables et abordables, conformes quant à leur structure à ce que le millésime était sensé offrir, et à ce que nous avions pu observer lors de la dégustation à l'Union des Grands Crus fin mai dernier. Le Clos Manou 2012 s'est montré le vin le plus réussi de cette première série, et aurait probablement obtenu une moyenne un peu supérieure, avec un peu plus d'aération.

Les robes sont assez profondes à profonde de couleur pourpre à sanguine.

Médoc : Petit Manou 2012

P1020495

Le nez est bien ouvert, avec des arômes de cerises, de cassis léger, de café, et des notes florales. L'attaque est souple et veloutée, le vin prend de la consistance dans un milieu de bouche fruité. La finale d'une bonne allonge est fraîche, tenue par des tannins un peu plus fermes, soulignée par des fruits très expressifs, nuancés de notes florales et de léger élevage ( petite pointe d'amertume). Noté 14,5, moyenne du groupe 14,08

Médoc : Les Grands Chênes 2012

P1020496

Des arômes de fruits rouges, de clou de girofle, de cassis et d'élevage de qualité se dévoilent à l'aération. La bouche est dynamique, avec du pep, les tannins, tramés dans un corps fuselé et fruité, sont enrobés par une chair délicate. La finale, marquée par un élevage qualitatif assez soutenu, est un peu comprimée, fraîche, avec de beaux fruits sous-jacents, et de légères notes d'amertume. Noté 14 : moyenne du groupe13,5

Pessac-Léognan : Seguin 2012

Le vin est bouchonné

Médoc : Clos Manou 2012

P1020498

Un très bel élevage ( moka, et légères notes toastées ) fait place à l'agitation à des beaux arômes de cerises fraîches et mûres, de cassis (jus), nuancés de notes florales. L'attaque est crémeuse, riche, les sensations sont ascendantes, le milieu de bouche est corsé, assez puissant (dans le contexte du millésime), charnu, et très fruité. La finale est allongée, rehaussée de fruits expressifs, fraîche, soutenue, avec un élevage sensible, mais pas outrecuidant, qui la ponctue par de légers amers. Noté 16, moyenne du groupe 15

Pessac-Léognan : Latour- Martillac 2012

P1020499

Le nez , bien ouvert, évoque des parfums floraux (violette, et roses) de fruits rouges, et de léger élevage en retrait. La bouche est longiforme, veloutée ; les tannins fins sont habillés par une chair délicate, le centre, agrémenté de fruits frais, est un plus consistant, la finale dans la continuité est élancée est fraîche, tonique, fruitée et florale, très légèrement astringente. Un style classique. Noté 15, moyenne du groupe 14,66

P1020503

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines