Magazine Cuisine

Gâteau Bniwen ou El Bnin .

Par Nadji
A l’approche de l’aïd, je vous propose un gâteau algérien facile à faire : El Bnin ou Bniwen, qui veut dire "bon", "délicieux".Ce gâteau a la particularité d'être sans cuisson. De plus, à la poudre de biscuits, de halva et de miel, on est libre de rajouter ou pas les fruits secs.Pour lui donner du croquant, j'ai opté pour un mélange de fruits secs (amandes, noix, pistaches).Pour une version économique, on peut mettre des cacahuètes concassées  ou encore plus économique, ne pas en mettre du tout.Dans la recette traditionnelle, on ajoute du cacao noir à la poudre de biscuits. Je n'en avais plus. Alors pas mis.C'est un gâteau qui se fait un peu au pif et pour lequel il est difficile de donner des mesures exactes. En effet, les quantités varient selon que l'on veut plus de croquant en mettant plus de fruits secs, plus sucré ou moins sucré en variant la quantité de miel.Dans certaines recettes, les fruits secs sont remplacés par des gaufrettes émiettées finement.Le halva turc (pour ceux qui ne connaissent pas) est une "douceur" à base de tahiné (crème de sésame) et de miel pour la version nature. On lui adjoint maintenant des amandes, des pistaches et même plus récemment du chocolat.
 Gâteau Bniwen  ou El Bnin .
INGRÉDIENTS :
1 mesure de fruits secs : amandes, noix et pistaches concassées
2 paquets de biscuits LU (ou tout autre biscuit du même style)
½ mesure de halva turc nature
¼ mesure de miel (ou plus selon le goût)
Du beurre mou
Glaçage :
1 tablette de chocolat pâtissier 
1 cuillère à soupe d’huile neutre
Décoration :
Quelques perles argentées pour la décoration.
La suite de la recette : cliquez ici

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nadji 2239 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines