Magazine Cuisine

Juste avant de partir, quelques crus qui n'iront pas en vacance

Par Matlebat
Bonjour à tous,
Avant de filer droit dans la Dordogne, quelques bouteilles pour se mettre en condition.
Juste avant de partir, quelques crus qui n'iront pas en vacanceVosne Romanée Domaine Guyon En Orveaux 2008 : Un nez classe, séduisant, de cassis mûr, note ronce et sous bois, puis épice réglisse, fond boisé classe toasté, fumé. La bouche est charpentée, belle densité, structure avec des tanins soyeux à la vosne, fraiche, sur le cassis, un coté acidulé, note épice réglisse, poivre, fond fumé toasté et chocolaté. La finale est fraiche, tonique, sign,at le millésime, profil amer, sur le cassis, de l'acidulée, note épice réglisse, poivre, et fond toasté, fumé. J'aime beaucoup même si le millésime limite forcément. Un 2008 réussi. Excellent 94 (17,5).
Juste avant de partir, quelques crus qui n'iront pas en vacanceMontlouis, Chidaine Les Choisilles 2007 : Un nez discret mais fin, élégant, de coing rôti, note de miel à la fleur d'oranger légère, pointe kumquat confit, fond de craie typique. La bouche est droite, profonde, belle martière ample, de la fraicheur, sur la pomme, le coing, note fruit confit léger, fleur d'oranger, fond de craie. La finale est ronde, friande, belle persistance de coing, de pomme, note kumquat confit, fleur d'oranger et fond de craie.  Belle évolution, TB-Excellent 91 (16,5)
Juste avant de partir, quelques crus qui n'iront pas en vacancePommard Domaine Voillot Pézerolles 2011 : Un nez séduisant, expressif, de fruit rouge mûre, groseille, framboise, note épice, patchouli, orange sanguine, bonbon acidulée, pointe ronce fraiche, fond léger fumé. La bouche est corpulente, large, tanins soyeux, belle présence, sur le fruit rouge mûr, puis les épices, note orange sanguine, pointe ronce et sous bois, fond fumé. La finale est fraiche, large, pleine, belle densité, empreinte soyeuse, persistance intéressante de fruit mûr, note épice, bonbon acidulé et fond fumé pointe cacao. Déjà très agréable. Excellent 93 (17)
Juste avant de partir, quelques crus qui n'iront pas en vacanceVosne Romanée Domaine Rion 2011 : Le nez typique du beau pinot bourguignon, friand, séducteur sur la framboise mûre, la groseille, note de ronce fraiche, fond d'élevage boisé classique sur le grillé toasté donnant la classe. La bouche est corpulente, large, tanins soyeux, amples, caressant, dans une structure fraiche tonique, sur la groseille, la framboise, note de ronce fraiche, d'épice réglisse et fond fumé grillé. La finale est fraiche, tonique, élégante et persistance intéressante de groseille, ronce, léger amer, et fond fumé toasté. J'adore ce style "classique" avec un élevage dans la juste mesure. TB-Excellent 91 (16,5)
Juste avant de partir, quelques crus qui n'iront pas en vacanceCrozes Hermitage Domaine Combier Clos des Grives 2006 : Un nez séduisant, friand, complexe de fruit rouge mûr, note épice patchouli, puis poivre sichuan, pointe violette fond bacon grillé, moka et fumé. La bouche est charpentée, large, bien construite, tanins soyeux amples, un poil lâche peut-être mais quelle gourmandise de fruit rouge mûr, groseille acidulée, d'épice patchouli, poivre, note violette, fond entre moka et cette pointe de bacon grillé classe. La finale est ronde, suave, belle empreinte tanique douce et belle persistance de groseille mûre, toujours ce côté acidulé, puis épice varié, poivre, la pointe violette fraiche, et le fond entre chocolat et café (moka), bacon grillé et fumé. Complexe, séducteur et gourmand à l'ouverture, le vin perdra un peu en harmonie et délié avec le temps. Une très belle bouteille quand même, a boire juste après ouverture !!! Excellent 93 (17)
Juste avant de partir, quelques crus qui n'iront pas en vacanceGevrey Chambertin Domaine Rossignol Trapet Les Cherbaudes 2007 : Un nez discret à l'ouverture mais classe, de cassis, note noyau de cerise puis de ronce, pointe réglisse, fond sureau léger cacao. La bouche est corpulente, ronde, tanins soyeux, de la fraicheur, tonique, belle densité, sur le fruit rouge, groseille, note noyau cerise, d'épice réglisse puis ronce sous bois, fond amande, sureau et pointe cacao. La finale est fraiche, tonique, persistance intéressante de groseille acidulée, de ronce, d'épice réglisse fond léger cacao. Le vin nassez ferné au déoart va s'épanouir tout au long du repas pour finir avec une jolie plénitude. Excellent 92 (16,5). Bu en parallèle du Clos des Grives mais commenté à l'ouverture, en fin de repas je serai plus sur 93 (17). d'ailleurs, Sylvia aime beaucoup et le préfère largement au Clos des Grives !
Amicalement, Matthieu

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Matlebat 1246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines