Magazine Cuisine

Champagne : Francis Boulard et fille : Petraea et Domaine de l'Agapé : Riesling : Osterberg 2011

Par Daniel Sériot

Une amatrice de vin de Champagne a fait un séjour chez nous au début du mois d'août. Nous avons ouvert une bouteille de Petreae de Francis Boulard qu'elle aime. Ce vin a été bien conservé dans une cave fraîche, et se présente fort bien, il a parfaitement satisfait les amateurs de cette maison et de ce cru (pour qui aime les vins de Champagne un peu évolués).

Nos lecteurs connaissent maintenant notre attachement pour les rieslings alsaciens que nous aimons bien déguster avec des poissons fumés, ce que nous avons fait avec cette bouteille d'Osterberg 2011 du Domaine de l'Agapé. Le millésime 2011 a été atypique en France, avec l'été au printemps. Les palettes aromatiques évoquent plutôt un millésime chaud avec des arômes marqués par les épices, mais les vins conservent une bonne fraîcheur résultant d'un été frais. Le vin se goûte bien aujourd'hui mais une garde de quatre à cinq ans lui apportera davantage d' harmonie.

agape petreae (1)

Champagne : Francis Boulard et fille : Petraea:XCVII.MMVII

agape petreae (3)

dégorgé : 24/07/2012

La robe offre une couleur dorée. Le nez est bien ouvert avec des arômes de fruits jaunes, d'épices douces, de noisettes, d'amande, de viennoiseries et une touche de marron glacé. La bouche est vineuse, richement dotée, finement charnue, d'un élégant velouté de texture, rehaussé de fruits expressifs avec une sensation légèrement « rassie » due à l'évolution du vin et à son élaboration. La finale est allongée, fraîche, tonique grâce à une effervescence bien dosée, persistante avec la rémanence des saveurs décelées à l'olfaction. Noté 17, même note plaisir.

Alsace : Domaine de l'Agapé Riesling : Osterberg 2011

agape petreae (4)

La robe de teinte or vif est brillante. L'olfaction expressive évoque le citron, la mandarine, les épices orientales, avec des notes de fleurs séchées et de mirabelles. L'attaque est charnue, le vin se développe avec énergie et tonicité dans un centre bien tenu et mis en valeur par des fruits mûrs et par une fraîcheur de bon aloi qui allonge la finale, dynamique, persistante, fruitée ( citron dominant ) finement épicées, florale, et saline. Noté 16, note plaisir 15,5

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines