Magazine Cuisine

Marcel Richaud : l'Ebrescade 2007 et Lirac : Domaine de La Mordorée : Reine des Bois 2007

Par Daniel Sériot

Nous avons souhaité comparer à quelques jours d'intervalle, grâce à un retour d'un temps plus frais en Gironde deux vins des deux rives du Rhône Sud.

L'Ebrescade 2007 de Marcel Richaud s'est très bien goûté sur deux jours en bouteille. Cette dernière bouteille d'une caisse de six acquise lors la manifestation « Vins Nature en Nord » a été à la hauteur de nos attentes. Le travail rigoureux au chai de ce vigneron, qui travaille sans soufre ajouté lui permet d'élaborer des vins nets et sans défauts et devrait inspirer certains vignerons adeptes de cette méthode qui hélas ne produisent pas des vins de cette qualité.

L'excellente bouteille de Lirac Reine des Bois 2007 du Domaine de la Mordorée, également dégustée en deux jours est certainement un des meilleurs vins élaborés sous cette étiquette, avec probablement le millésime 2012, qui a vu, pour la première fois, la production d'une Plume du Peintre.

Vin de Table de France : Marcel Richaud : l' Ebrescade 2007

ebrescade

La robe est assez profonde, de couleur pourpre à sanguine eu bord du disque. Le bouquet est intense avec des arômes de cerises kirschées, de cassis, de fruits de sureau, de boite à épices nuancés de notes d'herbes aromatiques. L'attaque est soyeuse, bien en chair, le milieu de bouche est dense concentrée, rehaussé d'intenses fruits épicés. La finale est longue, riche, un peu opulente mais à l'équilibre très convenable en adaptant la température de service, persistante et complexe. Noté 16, même note plaisir.

Lirac : Domaine de La Mordorée : La Reine des Bois 2007

Lirac reine des bois (2)

La robe est jeune, profonde, avec des reflets de teinte sanguine à violine. Le nez expressif évoque la soupe de fruits noirs (cerises noires, cassis et myrtilles), les épices variées ( dont le genièvre et le poivre) avec des notes d'olive noires, et de chocolat. La bouche est très veloutée à soyeuse, les sensations sont ascendantes, le centre est ample , volumineux et dense avec d'intenses fruits épicés. La finale est longue, pure, intense, persistance et harmonieuse avec une température de service adaptée . Noté 16,5, note plaisir 16. Peut être attendu pour davantage de complexité.

Lirac Reine des Bois

Posté par Daniel S à 00:01 - Rhône Sud - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines