Magazine Cuisine

Dégustation à l'aveugle de vins de Sancerre : première partie, Boulay, Fouassier et A. Girard

Par Daniel Sériot

La séance du samedi 13 février de notre club de dégustation constitué d'amateurs expérimentés et de professionnels (œnologue, sommelier, et viticulteurs) était consacrée aux vins de Sancerre. Notre préparatrice habituelle, qui ne note pas les vins, a mis les vins en carafe une heure avant la dégustation et a décidé de leur ordre de service. Les vins ont été goûtés à l'aveugle. Cette séance nous a offert son lot de surprises, avec quelques vins qui ne se sont pas présentés au niveau attendu. Méforme ou exigence trop élevée des dégustateurs? La question de l'irrégularité de certaines bouteilles n'est pas à exclure. Bien évidemment ce type de dégustation n'est qu'une image à un instant T, et ne prétend tirer aucune conclusion pertinente compte tenu de la faiblesse de l'échantillonnage, et de la diversité des millésimes proposés.

Voici les commentaires de la première série

Gérard Boulay : Les Monts Damnés 2011

P1030843

La robe offre une teinte or vif. Le nez est ouvert avec des arômes d'oranges, de camomille, de safran, et des notes florales et de léger buis. La bouche est assez grasse, et charnue en attaque jusqu'en milieu de bouche, rehaussé de fruits exotiques puis une fraîcheur de bon aloi retend le vin dans une finale persistante ( fruits exotiques, légères épices et notes florales) qui ne parvient pas à trouver un bon équilibre entre la richesse du vin et cette acidité gustative un peu vive ; elle est ponctuée par les notes miellées, une sensation de légers sucres résiduels, et une touche végétale. Note plaisir 13, moyenne du groupe 12,21

P1030847

Domaine Fouassier : Les Chasseignes 2013

P1030844

La robe de couleur or fin est brillante. l'olfaction expressive évoque le citron, la verveine, le cumbawa, l'orange, nuancés d'une touche de miel. La bouche est riche, bien en chair, avec une fraîcheur bien intégrée à la matière, qui met en exergue les fruits. La finale est caractérisée par une palette aromatique séduisante ( fruits, fines épices, note florales) ; une acidité gustative un peu basse limite l'allonge qui n'est pas en adéquation avec la première partie de bouche. Elle est ponctuée par des notes miellées. Note plaisir 13, moyenne du groupe 13,07

P1030846

Anthony Girard : Le Clef du Récit 2014

P1030833

La robe est jaune clair avec des reflets or. Le nez est net et bien ouvert, avec des arômes de clémentine, d'oranges, de léger safran, de fleurs blanches, et des notes anisées. La bouche est charnue, veloutée, avec davantage d'étoffe dans un centre frais et fruité. La finale est étirée, dynamique, allongée par une juste acidité mûre, qui donne du relief à la palette aromatique (fruits exotiques, fines épices douces et notes florales). Note plaisir 15, moyenne du groupe 14,07

P1030838

Posté par Daniel S à 00:02 - Les vins de Loire - Commentaires [0] - Permalien [#]

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines