Magazine Cuisine

Jura : Domaine Pignier : A La Percenette 2014; Roussillon: Marjorie Gallet : l'Effet Papillon 2015; Fanny Sabre : Monthélie 2014

Par Daniel Sériot

André qui s'est rendu dans le Médoc, et qui a pu récupérer mes bouteilles de Clos Manou 2014, chez Françoise et Stéphane Dief, me propose de venir les déposer chez nous. Je lui suggère un petit apéritif-dînatoire vendredi dernier qui nous permettra d'ouvrir quelques bouteilles.

Je prépare deux bouteilles qu'il dégustera à l'aveugle, il en apporte une et me soumet au même traitement. Je lui fais déguster à l'aveugle un Côtes du Jura du domaine Pignier « A La Percenette » issu de vignes travaillées en biodynamie. Il a bien goûté ce vin comme nous. Nous passons à la dégustation de sa bouteille : un vin marqué par des arômes de poire dominante, frais, même assez tendu en finale. Cette bouteille nous laisse perplexe, dans notre première approche, nous pensons avoir affaire à un vin issu de vignobles septentrionaux. Il n'en est rien, c'est bien sudiste, ce qui nous met sur la piste des vignerons qui élaborent des vins de ce style en Roussillon. Il s'agit d'un vin de Marjorie Gallet à Latour de France (voir le commentaire) qui à mon sens a manqué de véritables expressions aromatique sudistes. Nous terminons par un Bourgogne rouge : Monthélie 2014 de Fanny Sabre qu' Isabelle et moi avons bien aimé et André l'a trouvé plaisant.

P1050861

Côtes du Jura : Domaine Pignier : A La Percenette 2014

P1050862

100% Chardonnay ouillé

vinifié et élevé 12 mois en barriques de 225 litres

Je reprends simplement le commentaire de la bouteille dégustée il y a une semaine. Le vin a été mis en carafe une heure avant le service.

La robe de couleur or très clair est brillante. Le nez évoque à l'aération la poire, l'orange, le citron, les fleurs blanches, la camomille avec des notes de noisettes. L'attaque est veloutée, les sensations sont ascendantes, le vin se développe avec une chair bien formée, presque grasse, jusqu'à un centre très fruité bien tenu par une colonne vertébrale acide mûre. La finale est allongée, pure, tonique, très aromatique et très saline. Noté : 15,5, même note plaisir

IGP Côtes Catalanes : Marjorie Gallet : L'effet Papillon 2015

P1050864

100% grenache blanc, servi en bouteille cachée

La robe offre une teinte or clair. Le nez s'exprime davantage à l'aération sur des arômes de poires, d'agrumes, de jasmin et de chèvrefeuille. La bouche est bien en chair presque grasse et veloutée jusque dans un centre fruité. La finale est droite, d'une bonne allonge, fraîche, fruitée et florale. Note plaisir 15.

Bourgogne : Fanny Sabre ; Monthélie 2014

P1050863

Mis en carafe avant le service

La robe est assez soutenue de couleur burlat. Le nez est expressif avec des arômes de cerises, de griottes, de délicates épices, nuancés de notes de roses et de léger cassis. L'attaque est élégante et veloutée ; les sensations sont ascendantes avec un corps bien dessiné d'une bonne densité et fruité. La finale, bien tenue par des tannins un peu plus sensibles est fraîche , expansive et persistante. Noté 15,5, note plaisir 15. Une très belle réussite pour un « village », à attendre encore un peu, pour que les tannins de la finale se civilisent

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines