Magazine Cuisine

Complément sur les vins " primeurs" du millésime 2015 à Bordeaux

Par Daniel Sériot

Voici quelques commentaires sur des vins dégustés en primeurs qui n'ont pas été intégrés dans les billets du mois d'avril. Les deux vins de l'appellation Saint Emilion ont été goûtés ultérieurement. J'ai ajouté deux vins de l'appellation Haut-Médoc issus de propriétés situées au sud de l'appellation Margaux et qui ont bénéficié des meilleures conditions météorologiques en terme de pluviométrie du mois de septembre ce qui se ressent dans la qualité des vins produits (tannins plus mûrs et mieux enrobés et davantage d' harmonie générale que ceux de la même appellation situé plus au nord de la péninsule médocaine). J'évoque également quelques vins blancs de la rive droite dont les vignes sont cultivées sur des sols et sous-sols argilo-calcaires ou argilo-graveleux.

D'autres très bons vins évalués entre 89-91 (15-16 sur 20) et dégustés lors de la campagne « primeurs » dans différentes appellations (Bordeaux Supérieur, Montagne, Fronsac, Bordeaux Sainte Foy, etc) n'ont pas fait l'objet de commentaires détaillés. Ce sont des vins dont le prix en bouteille est proche du tarif primeurs (TTC) et qui sont très souvent acquis par les amateurs lors de leur mise sur le marché en bouteille, et très rarement en achat "primeurs". J'aurais l'occasion d'en goûter une grande partie en bouteille, et ils seront alors commentés sur ce blog.


Les vins rouges

Les robe sont profondes, de couleur sanguine à violine

Saint Emilion

Petit Val 2015

Le nez expressif évoque les cerises mûres , le cassis, avec des notes épicées et un élevage assez discret. La bouche est veloutée, dense et assez ample, délicatement charnue et fruitée. La finale un peu plus tannique, d'une bonne allonge, est persistante, légèrement amère et astringente. Noté 89-91

Petit Val : Cuvée Alloin 2015

L'olfaction est bien ouverte avec des arômes de soupe de fruits noirs, de boite à épices , et d'élevage de qualité en arrière plan. La bouche est élégante, associant finesse et concentration du millésime, bien centrée, charnue, très fruitée. Le vin s'allonge dans une finale, fraîche, étirée, élancée, d'un avenant velouté de texture et persistante. Noté 91-93

Haut-Médoc : d'Agassac 2015

Le nez élégant et ouvert évoque le cassis, de fines épices, avec des notes de cerises et florales. La bouche est bien construite, les tannins sont enrobés par une chair bien formée dans un centre corsé, rehaussé de fruits expressifs.La finale d'une très bonne allonge est fraîche équilibrée et persistante, avec des tannins un peu plus fermes. Noté 90-92

Haut-Médoc : Malescasse 2015

Des arômes de cerises, de baies de sureau, d'épices douces avec une touche de violette se révèlent à l'aération. La bouche est énergique, puissante, fruitée, bien tenue par des tannins serrés, enrobés une chair de bon aloi au toucher velouté. La finale est longue, d'un très bon maintien, fraîche, dotée d'un persistante palette aromatique. Noté 90-93

Les vins blancs

Les robes sont de teinte jaune pale

Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud 2015

100% sauvignon ( gris et blanc) : dont une sélection de Sauvignon blanc de Loire

L'olfaction est bien ouverte avec des arômes de pamplemousse, de pelures d'oranges, d'épices indiennes, avec des notes de roses. La bouche est longiforme, droite, veloutée, d'un bonne densité, très fruité, dotée d'une chair délicate. La finale est allongée, élancée, fraîche, aromatique et saline. Noté 90-92

Francs-Côtes de Bordeaux : Les Charmes-Godard 2015

Le nez expressif évoque les fruits de la passion, la mangue, les épices douces, avec des notes fumées et d'agrumes. La bouche est veloutée, le vin se développe avec rondeur et ampleur dans un centre charnu et fruité. Il s'allonge et s'étire dans une finale très parfumée et harmonieuse. Noté 91-93

Bordeaux : La Grande Clotte 2015

L'olfaction est expressive avec des arômes d'oranges, de fruits de la passion, et des notes d'ananas, de fines épices et florales. L'attaque est bien en chair et veloutée, les sensations sont ascendantes jusqu'à un milieu de bouche plein et ample et très fuité. Puis le vin s'allonge et se tend dans une finale très aromatique, fraîche et bien dessinée. Noté 92-93

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2015 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines