Magazine Cuisine

Saint Emilion 2005 en bouteilles (1)

Par Daniel Sériot

La dégustation de l’appellation Saint Emilion, au Week End des Grands Amateurs a été d’un excellent niveau, et plutôt conforme à ce que j’avais goûté en « Primeurs « .

Entre parenthèse, à côté du nom de château figure, ma note « primeurs ».

Les robes sont assez profondes à profondes, avec des reflets de couleur violine à sanguine. Je ne soulignerai les arômes issus de l’élevage que s’ils sont vraiment présents

Angélus (91-93)

Nez un peu fermé mais net, de fruits variés mûrs, accompagné d’épices, de notes de pain grillé et de café, bouche ample , avec des fruits très expressifs, de beaux tannins veloutés, du gras , de la fraîcheur, dans un milieu de bouche large, la finale avec de belles saveurs fruitées et épicées, offre une bonne persistance, ( encore un peu retenue), et un très bel équilibre. Noté 17+ (le potentiel est plus élevé)   

Balestard la Tonnelle(86-88 )

Le nez est un peu épicé ,mais frais avec des arômes de cerises, le vin est assez souple , avec des tannins élégants dans une trame qui manque de densité pour le millésime, un milieu de bouche juteux , une finale, de longueur normale, un peu plus tannique, mais fruitée. Noté :15

Beau-Séjour  Bécot (92-94)

Le nez est très séduisant , avec des parfums de mûre et de violettes d’une belle pureté, et des notes d’élevage, beaucoup de suavité en entrée de bouche , les tannins sont fins et serrés, c’est gras ,riche, savoureux en milieu de bouche, la finale portée par une acidité bien intégrée est parfumée, persistante et fraîche. Noté 17+


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines