Magazine Cuisine

On continue sur Sancerre ( Charlouise de V. Pinard!) après un détour en Toscane, avec une syrah d'Amerighi pour la grillade

Par Daniel Sériot

Le titre dit tout! C'est une délicieuse grillade de boeuf qui nous permet d'aborder les vins rouges.

Joseph sélectionne particulièrement bien l'origine de sa viande ( vaches limousines en Dordogne), la cuisson est à point, la graisse particulièrement fondante et jaune. Nous découvrons avec bonheur une syrah italienne, qu'initialement nous aurions plu placer à Bordeaux. Les expressions varétiales de la syrah ne sont pas immédiates et de toute façon très en retrait, en revanche, ce sont des fruits noirs croquants, une belle puissance et beaucoup de fraîcheur que nous retenons de ce vin. 

Le Charlouise n'était pas prévu, mais nous n'imaginions pas de terminer ce repas sur une bouteille défectueuse.

Un petit coin de paradis, un  excellent moment de convivialité, la joie paisible et tranquille, chère à Jean Giono!

P1050913

Les vins sont dégustés à l'aveugle sauf le Clos Rougeard

Italie : DOC Cortona : Toscane : Stephano Amerighi : Syrah 2012

Vignoble planté avec des clones de Syrah sélectionnés dans la vallée du Rhône (France). Le vignoble est travaillé en biodynamie.

La robe est assez profonde à profonde de couleur violine. Le nez est élégant et expressif avec des arômes de baies de cassis écrasées, de mûres sauvages, de boîte à épices (dont un léger poivre fin), nuancés de notes d'encens et de thé fumé. La bouche est bien en chair, les tannins fins se trament dans un corps concentré avec élégance et ample rehaussé d'intenses fruits épicés. La finale est longue, soutenue, fraîche, harmonieuse et persistante. Noté 17/ 17,5 note plaisir 17

Saumur Champigny : Clos Rougeard : Le Clos 2005

Le vin a été aéré deux heures en carafe. Bouchon sec à l'ouverture qu'il a fallu extraire en trois morceaux.

Le nez au repos est sur l'acétate d'éthyle, puis des senteurs d'écurie à l'agitation, qui persistent dans une bouche assez acescente. Une nouvelle bouteille défectueuse !

Sancerre : Vincent Pinard : Charlouise 2011

P1050911

100% Pinot noir, et 100% égrappé

Mise en carafe avant le service pour pallier le Clos Rougeard 2005 défectueux

La robe est assez soutenue à soutenue de teinte violine. L'olfaction s'ouvre à l'agitation sur des arômes de cerises, de léger cassis, de fines épices, nuancées de notes florales, de griottes, et d'élevage . La bouche est souple en attaque, le milieu de bouche est tenu par des tannins plus fermes, finement enrobés, agrémenté de fruits d'une bonne intensité. la finale est assez tannique, fraîche, fruitée, florale, et épicées, avec une légère amertume en ultime sensationNote potentielle 15,5, note plaisir 14

 

P1050914

Posté par Daniel S à 00:01 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines