Magazine Cuisine

“Gamme”, le flatbread mauricien cuit à la poêle et à la vapeur aux herbes fraîches, oignons et fromage ! Une recette de famille, celle de mon grand-père !

Par Kristel @leblogdekristel

Hommage à “Tata Loga”, mon grand-père chéri qui nous a quittés !

La grande question que je me suis toujours posée est la suivante “Le Gamme est-il vraiment mauricien?” ! Car oui, à force d’en parler à des Mauriciens et que ces derniers n’en sachent rien, cela commençaient à devenir suspicieux. Cependant, en regardant d’autres blogs de cuisine mauricienne, je me suis rendue compte que les recettes variaient souvent par rapport à la culture que l’on avait reçue (créole, chinoise, indienne, tamoule etc.)et également de l’endroit d’où l’on sortait. Bien évidemment, je ne vous cache pas qu’il y a des recettes assez propres au pays que tous les Mauriciens connaissent tous.

Pour ma part, la recette de Gamme, si je crois à ce qu’en dit ma mère, c’est une recette familiale qui viendrait de son père, donc de mon père donc j’en déduis qu’elle était bien mauricienne. Mon grand-père était un grand homme très instruit pour son époque. Ce n’était pas facile pour les gens de couleurs à l’île Maurice avant mais lui c’était un battant, il venait d’une famille de laboureurs et en était très fier. Quand j’étais petite, on me classait dans la catégorie des “échecs scolaires” mais mon grand-père où plutôt “Tata”, ce qui veut dire la même chose en tamoul, lui, croyait vraiment que j’étais capable.

C’est ainsi qu’il m’a suivi depuis l’âge de 4 ans où il m’enseigna l’alphabet en anglais et en français puis la Cigalle et la Fourmie de La Fontaine que je connaissais pas cœur déjà à cet âge. C’était le seul qui prenait le temps de m’écouter réellement et qui me suivait dans mes projets. Peu importe le projet d’avenir que je lui soumettais, il ne me disait pas ni que c’était ni que c’était mal mais m’encourager. Il a suivi mon évolution jusqu’à ma terminale et a éprouvé tant de fierté quand l’heure de m’envoler pour la France pour l’université est arrivée. Malheureusement, il n’a pas tenu jusqu’à la fin de mon Master et est décédé. Le 28 juillet, c’était son anniversaire et je repensais à cet homme qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Quand j’étais petite, je restais souvent avec lui même que je pensais que c’était mon papa. Bref, mes parents ont également fait beaucoup pour moi, je ne vous le cache pas et heureusement mais mon grand-père lui, c’était le bonus de ma vie.

Je pense quelque part que j’ai hérité de sa force, de sa sagesse, de sa créativité, de sa soif de connaissance et même de ses traits. Aujourd’hui j’ai mon identité propre et je remercie à toute ma famille de m’avoir aidée à me construire. Si l’on revient au Gamme, maintenant que j’ai étalé ma vie, c’était le casse-croute favori de mon grand-père et aujourd’hui encore il reste emblématique. Je vous laisse découvrir cette simple et savoureuse recette plus bas.

Gamme

Gamme

Pour 4 à 5 grands Gammes

 Ingrédients

  • 600g de farine T55 Markal
  • ½ sachet de levure chimique
  • 75g de beurre mou
  • 1 cuillère à soupe de sel
  • Poivre
  • 275ml d’eau
  • 100g de cheddar (Kraft) râpé
  • 10 branches de thym frais et 1 petite botte de ciboulette ciselée
  • 1 oignon jaune finement émincé
  • Huile de colza bio Markal

Préparation

1 – Mélanger la farine, la levure, le beurre, le fromage, le thym (enlever bien évidemment les branches), la ciboulette, l’oignon émincé, le sel et le poivre. Ajouter l’eau peu à peu en continuant de malaxer à la main afin d’obtenir une belle pâte. Ne pas hésiter à bien pétrir la pâte pendant au moins 5 minutes.

Gamme

2 – Laisser reposer la pâte environ une heure recouverte d’un cellophane.

3 – Fariner son plan de travail avant de travailler la pâte, mettre une l’équivalence d’une boule de pâte et l’aplatir à la main en l’étirant bien avec les doits, pas besoin de rouleau à pâtisserie.

4 – Dans un poêle, mettre deux cuillères à soupe d’huile et laisser chauffer. Soulever le Gamme préparé à l’aide d’une spatule afin de ne pas le casser et la poser dans la poêle.

5 – Baisser le feu au plus bas, couvrir le Gamme et laisser cuire tout doucement pendant une dizaine de minutes. Une fois la première façade dorée, retourner le Gamme à l’aide d’une spatule encore fois et laisser cuire l’autre côté le même nombre de minutes.

Gamme

Enregistrer


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kristel 38 partages Voir son profil
Voir son blog