Magazine Cuisine

Lafaurie-Peyraguey et Guiraud, UGC (millésime 2013 et autres)

Par Daniel Sériot

Château Guiraud est un Premier Grand cru Classé de Sauternes. Les vins sont toujours de haute facture, avec pour cépages le sémillon (à 65%) et le sauvignon (à 35%). Bien évidemment les vendanges sont uniquement manuelles et réalisées par tries successives (2 à 6 tries) de raisins botrytisés. Un degré potentiel minimum de 20° est requis pour débuter la récolte. 

Lafaurie-Peyraguey (Premier Grand cru Classé de Sauternes) est encépagé à hauteur de 93 % Sémillon, 6% Sauvignon, 1% Muscadelle.

Evidemment les expressions seront très différentes, en raison de ce choix d'encépagement.  

P1050763

Lafaurie-Peyraguey 2013

Belle complexité de fruits et d’épices immédiate perceptible en olfaction.

La bouche est miellée, nantie de saveurs de fleurs séchées. La finale est très expressive de fruits jaunes divers, notamment d’abricots et de peau d’abricot et elle termine une bouche, fraîche, élancée et d’une grande pureté d’expressions.

Dégustation Daniel

Des arômes d'oranges confites, d'abricot, de miel,et de légères épices douces se dévoilent à l'aération. La bouche est riche, d'une élégante concentration, rehaussé de fruits d'un bon rôti. La finale est longue, onctueuse, pure , harmonieuse ( fraîcheur de bon aloi) et très aromatique. Noté 17,5

P1050766

Lafaurie-Peyraguey 2005

Bel intonaco d’épices (cannelle et muscade) sur de l’abricot confit, du raisin de Corinthe, du marron glacé et du miel de châtaigne.

Le vin décline une belle pureté de fruits avenants et croquants en bouche.

Sans forcément être très puissant, il s’appréhende plutôt en douceur, avec souplesse et fraîcheur pour la finale.

Guiraud 2013

Le nez est éminemment floral, fait de fleurs blanches principalement, puis des fruits blancs apparaissent (mirabelle, ananas)

La bouche est fraîche, accorte, traçant des sensations ascendantes de notes florales, toujours dans les justes proportions d’un bel équilibre dès le maintien jusque la finale qui exprime de beaux élans de fruits jaunes ( kaki ).

Dégustation Daniel

Le nez élégant et expressif évoque la confiture d' agrumes (oranges dominantes), l'ananas, avec des notes florales et de miel très fin. La bouche est délicate en attaque, les sensations sont ascendantes, la liqueur est pure, dense, onctueuse, plus compacte qu'ample et volumineuse agrémentée de fruits finement rôtis. La finale est très allongée, d'une agréable fraîcheur, soutenue par une palette aromatique persistante et pure. Noté 17

Giraud 2006

Nez expressif de notes de pralin, cannelle, et odeurs d’un panier de fruits secs

La bouche est très marquée de notes d’encaustique, de cire, de miel de châtaigner. Elle est très vive, ronde et bien pulpeuse, dotée d’une acidité qui équilibre la densité de la liqueur en oui apportant légèreté et fraîcheur. La finale est complexe en aromes, et élancée.

L’olfaction est agréable, avec toutefois des notes vanillées.

La bouche est souple, facile et nantie de saveurs de fruits secs, comme le raisin. De belles acidités rendent le vin souple, vif et frais.

P1050796

Posté par Daniel S à 00:01 - Liquoreux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines