Magazine Cuisine

Mes cantines. Médoc : "La Petite Gironde"

Par Afust

cantines. Médoc Petite GirondeLa Petite Gironde fut le grand journal du Sud-Ouest, du moins jusqu'à ce que les ordonnances de 1944 ne décrètent la dissolution des titres de presse ayant paru ou continué à paraître sous l'Occupation. 
C'est Sud-Ouest qui lui a succédé.
Aujourd'hui, La Petite Gironde est  un restau qui se trouve dans la rue piétonne de Lesparre, l'endroit où tu ne passes pas par hasard.
Pourtant ce jour là j'y passais un peu par hasard, cherchant un endroit où manger un morceau en attendant un rendez-vous non loin.
En effet : mes cantines habituelles (L'Embellie ou le Saint Seurin) étant  un peu éloignées, il me fallait trouver un autre lieu.
Je me suis donc arrêté à La Petite Gironde, et bien m'en a pris.

Au mur de nombreuses gravures, et quelques pages de La Petite Gironde.
Si les nouvelles ne sont pas ni très bonnes ni très fraîches, les mets le sont, eux. 

Et çà vaut mieux que le contraire.
cantines. Médoc Petite Gironde
A preuve ce tataki de thon avec lequel tout à commencé.
Parfaite cuisson, c'est à dire qu'il n'est quasiment pas cuit, bel accompagnement de légumes savoureux et eux aussi joliment cuits et craquants.
Ce jour là il y avait un dessert sympa : fraises et chocolat.
Je n'en mets pas ma photo, qui est pourrie.

Forcément il fallait y retourner.
Cette fois pas par hasard.

Encore une fois sans réserver et c'est sans doute une mauvaise idée car la salle et petite et semble se remplir vite !
D'ailleurs : un peu à la rue le service (par ailleurs très sympa), ce jour là.

cantines. Médoc Petite Gironde
Mais en cuisine çà continue à assurer, et à assurer grandement.
D'abord avec cette belle et bonne "petite" soupe de midi.
Très très cool la soupe.

cantines. Médoc Petite Gironde

 

Ensuite avec d'irréprochables lasagnes de saumon.
Ils tiennent salement la route, les lasagnes ! 
Belle texture d'ensemble et cuisson maîtrisée de chacun de leurs ingrédients.
Top.
 

J'y suis retourné une troisième fois, et en ai profité pour goûter à l'assiette végétarienne (oui, je suis un psychopathe). Bien évidemment, l'assiette végétarienne était un modèle du genre.
A chacune de mes trois visites le rapport qualité / prix a été du genre imbattable.


J'ai failli oublier : côté pinard, le choix est avant tout local et resserré mais avec de jolies références à des prix très acceptables (puis de toutes manières, moi, à partir du moment où il y a du Petit Manou sur la carte des vins ...).

cantines. Médoc Petite Gironde

Désormais celle ci est chez moi


Bon, ceci dit le choix premier, à La Petite Gironde, c'est - bien sûr au delà des mets - le choix de gravures !

Car il y a, près de la caisse, une série de gravures que j'ai la faiblesse de trouver enthousiasmantes.
On peut les acheter.
Alors je me retiens pour ne pas craquer sur celle des lapins (et deux ou trois autres), mais ne suis pas totalement convaincu que j'y arriverai durablement ...

cantines. Médoc Petite Gironde

Le travail de chai,
ce grand moment de bonheur



La Petite Gironde

36, rue Jean-Jacques Rousseau 
 33340 Lesparre-Médoc
09 81 67 89 39

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Afust 4487 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines